Des élèves dé­çus par des vo­leurs de ca­rottes

L'Écho de La Tuque - - ACTUALITÉS - MI­CHEL SCARPINO mi­chel.scarpino@tc,tc

De­puis deux ans, La Tuque High School a amé­na­gé un jar­din de­vant la cour de l’école, près du trot­toir.

Ce jar­din re­vêt un double ob­jec­tif : in­cul­quer aux jeunes de 3e à 6e an­née des no­tions re­la­tives au jar­di­nage et four­nir des lé­gumes pour pré­pa­rer une soupe, qui est ré­gu­liè­re­ment ven­due par­mi les élèves de l’école, dans le but de gé­né­rer des pro­fits ser­vant à ache­ter des livres pour la bi­blio­thèque de l’école. Une ving­taine d’élèves ap­par­tiennent à ce groupe de jar­di­nage.

Or, dans la soi­rée de sa­me­di der­nier, des lé­gumes ont été en­le­vés, prin­ci­pa­le­ment les ca­rottes des­ti­nées à la soupe, puis du maïs et des oi­gnons dans les quatre bacs de jar­di­nage. Les di­ri­geants de l’école ont te­nu à dé­non­cer ce geste, pour que ses au­teurs sachent qu’ils s’en sont pris à un pro­jet im­por­tant pour les jeunes élèves. Ce­la au­rait pu le mettre en pé­ril.

Ils ont man­gé les lé­gumes dans la classe ex­té­rieure, y lais­sant les tiges. Il ne s’agit pas du seul évé­ne­ment mal­heu­reux sur­ve­nu dans ce sec­teur. Des actes de van­da­lisme ont été com­mis sur des vé­hi­cules au cours de la même pé­riode. Des bancs dans la cour ont été re­tour­nés.

Cet évé­ne­ment au­ra à tout le moins per­mis de le­ver le voile sur un es­prit de so­li­da­ri­té, qui était dé­jà bien pré­sent à LTHS. Plu­sieurs étu­diants du se­con­daire (et même an­ciens étu­diants) de l’école ont of­fert leur aide et des pa­rents ont ache­té des den­rées pour rem­pla­cer celles qui ont été dé­ro­bées. Ils com­pre­naient la dé­cep­tion vé­cue par les jeunes du pri­maire.

Au-de­là de la simple va­leur des lé­gumes vo­lés, il y a le fait que des gens s’en prennent à un pro­jet col­lec­tif de l’école.

« Le but était que les en­fants s’im­pliquent dans le jar­di­nage (…) Quand je suis en­trée au tra­vail, les en­fants étaient dé­çus. Ils se de­man­daient comment quel­qu’un pou­vait en­trer pour vo­ler dans le jar­din », com­mente Mi­chelle Reed, en­sei­gnante res­pon­sable de ce pro­jet.

Elle as­sure que le pro­jet va conti­nuer, mais avec d’autres me­sures, comme re­lo­ca­li­ser le jar­din pour le rendre moins at­trayant pour les malfaiteurs.

MÉ­FAITS.

(Pho­to gra­cieu­se­té)

La pho­to pu­bliée sur Fa­ce­book illustre la dé­cep­tion vé­cue par les jeunes à leur re­tour du congé de la fête du Tra­vail.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.