Alain Ba­ri­beault can­di­dat dans le quar­tier de l’aé­ro­port

L'Écho de La Tuque - - ACTUALITÉS -

ÉLECTIONS.

Re­trai­té de Ville de La Tuque de­puis août après 23 ans au Co­li­sée mu­ni­ci­pal, Alain Ba­ri­beault sol­li­ci­te­ra l’élec­to­rat comme conseiller mu­ni­ci­pal dans le quar­tier de l’aé­ro­port.

«J’ha­bite ce quar­tier de­puis 42 ans, je le connais bien », in­dique d’en­trée de jeu ce na­tif de La Tuque.

M. Ba­ri­beault veut contri­buer au dé­ve­lop­pe­ment de sa ville. Il es­time avoir la dis­po­ni­bi­li­té pour le faire. Il es­time avoir ce qu’il faut pour ame­ner à la fois un bon ba­gage d’ex­pé­rience et du sang neuf à l’hô­tel de Ville de La Tuque.

Par­mi les dos­siers qui sus­citent son in­té­rêt, fi­gurent, au pre­mier plan, ceux de la bio­masse fo­res­tière et de la mi­ni cen­trale Ma­na­wan-Sipi. « Des gens disent que ce ne se­ra pas ren­table, mais il va y avoir de bonnes re­tom­bées éco­no­miques », en­tre­voit-il.

De­puis long­temps, M. Ba­ri­beault son­geait à po­ser sa can­di­da­ture, mais ne pou­vait pas le faire en rai­son de son em­ploi à Ville de La Tuque. Il sui­vait tou­te­fois ré­gu­liè­re­ment les as­sem­blées du con­seil mu­ni­ci­pal à la té­lé­vi­sion com­mu­nau­taire, sa­chant qu’une fois à la re­traite, il pour­rait en­vi­sa­ger faire le saut en po­li­tique mu­ni­ci­pale.

« Il faut gar­der nos jeunes chez nous », lance-t-il, ré­fé­rant à l’im­por­tance de conser­ver les in­dus­tries gé­né­ra­trices d’em­plois, tout comme un mi­lieu com­mer­cial en san­té.

Ce fervent spor­tif oeuvre bé­né­vo­le­ment de­puis 46 ans dans le monde du ho­ckey ré­gio­nal. Il est vice-pré­sident de Ho­ckey Mau­ri­cie de­puis 18 ans. Ce père de trois enfants et grand-père de cinq pe­tits-enfants s’est aus­si beau­coup im­pli­qué au Ho­ckey Mi­neur de La Tuque. (M.S.)

(Pho­to TC Media - Mi­chel Scarpino)

Alain Ba­ri­beault.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.