Un dé­bat d'idées courtois

Élec­tions mu­ni­ci­pales 2017

L'Écho de La Tuque - - ACTUALITÉS - MI­CHEL SCARPINO mi­chel.scarpino@tc.tc

Les quatre can­di­dats à la mai­rie de Ville de La Tuque, Ré­my Beau­doin, Mi­chel Pro­no­vost, Alexandre Ques­sy et Pierre-Da­vid Trem­blay se sont af­fron­tés au cours d’un dé­bat or­ga­ni­sé par TC Me­dia, avec l’aide tech­nique du FM 97,1.

L’évé­ne­ment a réuni plus de 75 per­sonnes à Place du Parc et était pré­sen­té en di­rect sur le ré­seau so­cial Fa­ce­book. Il n’y a pas eu de vé­ri­table af­fron­te­ment, mais les can­di­dats ont été à même d’émettre de nom­breuses idées

ÉLEC­TIONS.

sur des su­jets d’in­té­rêt lo­cal.

Dans un pre­mier temps, il a été ques­tion de bud­get, avec comme toile de fond les com­pres­sions bud­gé­taires dras­tiques im­po­sées à La Tuque, à la hau­teur de 1,3 M$ par an­née.

Le can­di­dat Mi­chel Pro­no­vost veut « un en­ga­ge­ment clair des can­di­dats à l’élec­tion pro­vin­ciale et de leur chef pour qu’on ait un sta­tut par­ti­cu­lier.

« Je ne pense pas qu’on puisse pré­voir une hausse de re­ve­nus pour Ville de La Tuque, dans les pro­chaines an­nées», pense pour sa part Alexandre Ques­sy, qui penche plu­tôt pour l’op­ti­mi­sa­tion des res­sources de la ville, en cette pé­riode où la po­pu­la­tion di­mi­nue, mais les dé­penses aug­mentent.

« Ou­blions la pen­sée ma­gique, on n’a aucune ga­ran­tie à court terme des re­de­vances sur les bar­rages d’Hy­dro-Qué­bec », laisse tom­ber Ré­my Beau­doin, qui a pro­mis une ré­vi­sion dans les 100 pre­miers jours de son élec­tion, s’il est élu, de l’en­semble des opé­ra­tions de la ville.

Pierre-Da­vid Trem­blay craint pour sa part une hausse dé­cou­lant du nou­veau rôle d’éva­lua­tion. Il croit que le ser­vice de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et forestier pour­rait faire de la pros­pec­tion et de l’in­ves­tis­se­ment. Il a trou­vé mal­heu­reux que La Tuque paie des espaces dans le jour­nal de Montréal pour un mon­tant de 26 000 $ pour un an, pour pro­mou­voir la ri­vière Saint-Mau­rice.

BALISAGE DE LA RI­VIÈRE SAINT-MAU­RICE

Cha­cun veut re­pen­ser le pro­jet. « Nous pour­rions al­ler frap­per à la porte d’Hy­dro-Qué­bec », pro­pose Pierre-Da­vid Trem­blay, qui veut bo­ni­fier l’offre tou­ris­tique avec le plein air.

«Il faut rendre la ri­vière ac­ces­sible aux ci­toyens et des in­fra­struc­tures adé­quates pour pou­voir mettre nos ba­teaux à l’eau, que ce soit en aval ou en amont du bar­rage», a lan­cé Alexandre Ques­sy.

«Dans le contexte éco­no­mique ac­tuel, ce pro­jet doit su­bir, comme toute autre ini­tia­tive, le test de la ren­ta­bi­li­té à court terme. S’il ne passe pas le test, il de­vra être écar­té », tranche pour sa part Ré­my Beau­doin. Il s’est ral­lié à la po­si­tion du pré­fet de la MRC de Mé­ki­nac, Ber­nard Thomp­son, qui ré­clame plus de don­nées pré­cises sur la na­vi­ga­tion et sur les re­tom­bées éco­no­miques réelles.

Le can­di­dat Mi­chel Pro­no­vost est ca­té­go­rique. « Pour moi, c’est ter­mi­né ». Se­lon lui, si le maire de Sha­wi­ni­gan et le gou­ver­ne­ment du Qué­bec veulent conti­nuer de dé­frayer les coûts du balisage, ils n’au­ront qu’à les dé­frayer. « La ma­ri­na, ça ne peut pas fonc­tion­ner que les fins de se­maine », lance-t-il éga­le­ment, ré­fé­rant au fait qu’Hy­dro-Qué­bec aug­men­tait le dé­bit d’eau sur la ri­vière, du ven­dre­di au di­manche.

(Pho­to TC Me­dia - Mi­chel Scarpino)

On voit les quatre can­di­dats, Ré­my Beau­doin, Pierre-Da­vid Trem­blay, Alexandre Ques­sy et Mi­chel Pro­no­vost.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.