Un film uni­ver­si­taire sur la messe du Fes­ti­val de chasse

L'Écho de La Tuque - - CULTURE - MI­CHEL SCARPINO mi­chel.scarpino@tc.tc

DOCUMENTAIRE. Le Fes­ti­val de chasse, sa messe du chas­seur avant-gar­diste et le pas­teur Marc La­haie ont in­té­res­sé trois étu­diants en ci­né­ma de deuxième an­née de l’Uni­ver­si­té du Qué­bec à Montréal, au point où ils se sont dé­pla­cés vers La Tuque pour tour­ner un court mé­trage documentaire, dans le cadre de leurs études.

An­tho­ny Co­ve­ney, Eliot Reid et Julien Fa­lar­deau ont fait tour­ner leur ca­mé­ra pen­dant la messe du Fes­ti­val, sous la tente du chas­seur, dans le but de cap­ter des images de cette cé­lé­bra­tion pour le moins par­ti­cu­lière.

Le film se­ra pro­duit dans le cadre d’un tra­vail uni­ver­si­taire por­tant sur les tra­di­tions in­hé­rentes à la chasse. Les trois étu­diants de­vaient d’abord dé­cou­vrir le Fes­ti­val de chasse à tra­vers les yeux d’un jeune chas­seur de 16 ans, avec un re­gard sur les tra­di­tions et la messe du fes­ti­val.

Le chas­seur n’ayant pas chassé dans la ré­gion, n’a pas pu s’ins­crire au Fes­ti­val. Leur re­gard s’est tout de suite tour­né vers Marc La­haie, puisque l’as­pect re­li­gieux du Fes­ti­val les in­té­res­sait beau­coup.

«On a dé­cou­vert un angle d’ap­proche in­té­res­sant, par rap­port à ce qu’on vou­lait comme té­moi­gnage. En ren­con­trant Marc, on s’est aper­çu qu’une per­sonne avec au­tant de dy­na­misme et de cou­leur, qui était prêtre, ça pou­vait de­ve­nir un bon su­jet prin­ci­pal de documentaire. Son cô­té non tra­di­tion­nel fait en sorte qu’il se dé­marque », ob­serve Julien Fa­lar­deau.

Les jeunes ci­néastes se sont vite aper­çus que le cu­ré de la pa­roisse Saint-Martin-de-Tours in­té­grait des no­tions pro­gres­sistes dans sa fa­çon d’ap­pro­cher les tra­di­tions. «Nous, on trouve ça in­té­res­sant ».

Si le fait de pré­sen­ter une messe dans le cadre d’un Fes­ti­val de chasse peut sem­bler in­usi­té pour quel­qu’un qui n’est ja­mais ve­nu sous la tente du chas­seur, les trois étu­diants constatent vite que la cé­lé­bra­tion ral­lie une cer­taine par­tie de la po­pu­la­tion, dans une at­mo­sphère dy­na­mique.

« Dès qu’on l’a ren­con­tré, on a vu com­bien il a beau­coup d’en­tre­gent et qu’il est proche des gens. Ça a cli­qué avec Marc », pense pour sa part Eliot Reid.

Le court-mé­trage n’était d’abord pas des­ti­né à être pré­sen­té en pu­blic, mais Ville de La Tuque leur a mon­tré un in­té­rêt de pou­voir le pré­sen­ter sur le web, ce qui pour­rait être pos­sible, as­surent les trois étu­diants.

Le cu­ré, Marc La­haie, a col­la­bo­ré avec plai­sir. « J’ai tra­vaillé 12 ans dans les écoles se­con­daires. La jeu­nesse, ça fait par­tie de mon uni­vers », dit-il.

D’au­tant plus que la messe du Fes­ti­val inau­gu­rait l’évé­ne­ment cette an­née.

(Pho­to TC Me­dia - Mi­chel Scarpino)

An­tho­ny Co­ve­ney, Eliot Reid et Julien Fa­lar­deau.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.