La crème des concours

Après la sculp­ture sur neige, grand clas­sique du Fes­ti­val du Voya­geur, et la sculp­ture sur bois, nou­veau­té de l’édi­tion pré­cé­dente, voi­ci que l’équipe du Fes­ti­val in­nove en pro­po­sant cette an­née une grande pre­mière au Ca­na­da : un concours de sculp­ture sur

La Liberté - - SPÉCIAL FESTIVAL DU VOYAGEUR - Bar­ba­ra GOR­RAND

« L’an der­nier, il fai­sait tel­le­ment beau pen­dant le Fes­ti­val qu’il ne res­tait plus rien des sculp­tures de neige, se rap­pelle l’ini­tia­teur du concours de sculp­ture sur fro­mage au fes­ti­val du Voya­geur, Jean­Marc Cham­pagne. Je me suis alors dit que ce se­rait une bonne idée de pré­voir une pro­gram­ma­tion com­plé­men­taire. « J’ai fait des re­cherches, et j’ai vu que les com­pé­ti­tions de sculp­ture sur fro­mage, que l’on trouve en Eu­rope, ce­la ne s’était en­core ja­mais vu au Ca­na­da. J’ai donc lan­cé l’idée à Dar­rel Na­deau et Ju­lien De­saul­niers, du Fes­ti­val, et ils ont tel­le­ment ai­mé qu’ils ont dé­ci­dé de pro­gram­mer un concours de sculp­ture sur fro­mage dès cette édi­tion! » (1) Ce que confirme Ju­lien De­saul­niers, pro­duc­teur ar­tis­tique du Fes­ti­val du Voya­geur : « Ap­puyer les en­tre­prises lo­cales, c’est aus­si notre man­dat. Et cette idée nou­velle vient jus­te­ment ren­for­cer cet ap­pui à la com­mu­nau­té. » Si Jean­Marc Cham­pagne parle au­tant de fro­mage, ce n’est pas ano­din : ce­lui qui est ac­tuel­le­ment pro­prié­taire de Glass Lab Au­to Glass à Saint­Bo­ni­face est en voie d’ou­vrir une fro­ma­ge­rie sur la Pro­ven­cher, d’ici à mars 2018. Un pro­jet ren­du pos­sible grâce à un par­te­na­riat avec Ke­vin Thom­son, le pré­sident de Bo­th­well Cheese. Ce sont d’ailleurs les cé­lèbres fro­mages ma­ni­to­bains qui ser­vi­ront de ma­tière pre­mière aux sculp­teurs. « Les sculp­teurs de neige sont pas mal ex­ci­tés à l’idée de ce nou­veau dé­fi, as­sure Jean­Marc Cham­pagne. Ils au­ront à leur dis­po­si­tion un bloc de 40 livres de ched­dar blanc âgé pour s’en­traî­ner. C’est le fro­mage qui a la meilleure consis­tance. Puis, le di­manche, jour du concours, ils au­ront cha­cun deux blocs de 40 livres pour lais­ser libre cours à leur ima­gi­na­tion face au ju­ry et au pu­blic! L’idée, c’est qu’ils soient aus­si créa­tifs que pos­sible. Le ga­gnant rem­por­te­ra 500 $. » Et en­suite, ces sculp­tures sont­elles des­ti­nées à être man­gées? « Non, elles au­ront été bien trop ma­ni­pu­lées!, pour­suit­il. Mais je ré­flé­chis à une fa­çon de pou­voir conser­ver la sculp­ture ga­gnante, afin de pou­voir l’ex­po­ser dans la fro­ma­ge­rie. » (1) Le concours de sculp­ture sur fro­mage se dé­rou­le­ra le di­manche 18 fé­vrier à mi­di au Parc du Voya­geur, dans la tente Por­tage ­ Uni­ver­si­té de Saint­Bo­ni­face.

Pho­to : Gra­cieu­se­té Jean­Marc Cham­pagne

Jean­Marc Cham­pagne, pas­sion­né de fro­mages et ini­tia­teur de ce concours in­édit.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.