Plus de cir­cons­crip­tions aux pro­chaines élec­tions?

Tous les dix ans, la Com­mis­sion de la di­vi­sion élec­to­rale doit exa­mi­ner les li­mites des cir­cons­crip­tions élec­to­rales de la pro­vince, confor­mé­ment à la Loi sur les cir­cons­crip­tions élec­to­rales. Ce qui pour­rait chan­ger où vous irez vo­ter.

La Liberté - - ACTUALITÉS - Da­niel BA­HUAUD dba­huaud@la-li­berte.mb.ca

Ri­chard Char­tier, le juge en chef du Ma­ni­to­ba, pré­side la Com­mis­sion. Il dé­taille le tra­vail en­tre­pris de­puis dé­but jan­vier par les cinq membres du groupe : « Notre tâche prin­ci­pale est de nous as­su­rer que les cir­cons­crip­tions élec­to­rales re­pré­sentent, au­tant que pos­sible, le même nombre d’ha­bi­tants. La Loi exige qu’on se serve du re­cen­se­ment de 2016 pour ob­te­nir les don­nées dé­mo­gra­phiques les plus ré­centes de Sta­tis­tique Ca­na­da. La po­pu­la­tion to­tale du Ma­ni­to­ba est de 1 278 365 ha­bi­tants. Lors­qu’on di­vise ce chiffre par le nombre de cir­cons­crip­tions élec­to­rales (57), on ob­tient 22 427 per­sonnes. Dans un monde idéal, cha­cune des cir­cons­crip­tions doit conte­nir ce nombre d’ha­bi­tants. Bien en­ten­du, il est im­pos­sible d’ob­te­nir une pa­ri­té exacte. » La Loi au­to­rise en ef­fet un écart de po­pu­la­tion de 10 % entre les cir­cons­crip­tions au sud du 53e pa­ral­lèle. Au nord du 53e, l’écart per­mis est de 25 %. La Com­mis­sion s’est vite aper­çue qu’un bon nombre de cir­cons­crip­tions ac­tuelles sont sur­re­pré­sen­tées ou sous­re­pré­sen­tées. Ri­chard Char­tier ex­plique le pro­blème à ré­soudre : « Nous ai­me­rions nous te­nir à des écarts de 5 à 10 %. Ce se­ra un dé­fi. Dans le Nord, la cir­cons­crip­tion de Flin Flon compte 30 % en moins d’ha­bi­tants que le 22 427 idéal. Dans Swan Ri­ver, l’écart est de 20 %. On parle donc de cir­cons­crip­tions avec 14 000, 15 000 ha­bi­tants.

« Dans le Sud, le dé­fi se trouve à l’op­po­sé. Cer­taines ré­gions ont connu des hausses im­por­tantes de po­pu­la­tion. La cir­cons­crip­tion Mor­den-Wink­ler compte trop de monde : 24 %. À Stein­bach, il y en a 20 % en trop. » La carte élec­to­rale compte pré­sen­te­ment 22 cir­cons­crip­tions ru­rales au sud du 53e pa­ral­lèle, et quatre au nord de cette ligne. Ri­chard Char­tier n’écarte pas la pos­si­bi­li­té de créer de nou­velles cir­cons­crip­tions.

« En re­des­si­nant la carte élec­to­rale à la cam­pagne, il fau­dra nous as­su­rer de res­pec­ter les mu­ni­ci­pa­li­tés et les ré­serves au­toch­tones. Idéa­le­ment, nous ne vou­lons pas qu’une même mu­ni­ci­pa­li­té ou qu’une ré­serve soit re­pré­sen­tée par deux dé­pu­tés. Nous ne vou­drions pas com­pli­quer leurs re­la­tions avec la Pro­vince. » À Win­ni­peg, la po­pu­la­tion a éga­le­ment aug­men­té. Pour des fins élec­to­rales, Sou­th­dale a pré­sen­te­ment 19 % de monde en trop, Saint-Nor­bert 22 %, Fort Whyte 29 % et The Maples 36 %.

« La Com­mis­sion doit donc dé­ci­der si Win­ni­peg au­ra une 32e cir­cons­crip­tion, et s’il faut éli­mi­ner une cir­cons­crip­tion dans le Nord. Si c’est le cas, quelles se­raient les fron­tières? Et quel nom por­te­rait les nou­velles cir­cons­crip­tions? Le to­po­ny­miste de la Pro­vince est ve­nu nous don­ner une pré­sen­ta­tion, pour nous ai­der à pen­ser à des noms qui re­flè­te­raient bien la géo­gra­phie, le pa­tri­moine, la culture et la po­pu­la­tion des cir­cons­crip­tions. »

Le juge Ri­chard Char­tier, pré­sident de la Com­mis­sion de la di­vi­sion élec­to­rale du Ma­ni­to­ba.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.