Les 6e an­nées de Réal-Bé­rard s’en­volent dans les nuages

La Liberté - - DANS NOS ÉCOLES - Avia­tion – En­sei­gne­ments – Pas­sion

Pas­sion­née d’avia­tion, Sté­pha­nie Hay­ma, en­sei­gnante à l’École com­mu­nau­taire Réal-Bé­rard, a pris plai­sir à en­sei­gner l’uni­té de vol à sa classe de 6e an­née. Et quoi de mieux que la vi­site d’un vrai pi­lote pour concré­ti­ser ces ap­pren­tis­sages? C’est l’ex­pé­rience vé­cue par les élèves de 6e an­née le mer­cre­di 28 fé­vrier. Da­niel Fil­lion, pi­lote d’Air Ca­na­da, a fait es­cale à l’École com­mu­nau­taire Réal-Bé­rard pour une pré­sen­ta­tion sur les avions, son mé­tier et ses voyages à l’étran­ger. Sté­pha­nie Hay­ma ra­conte : « Da­niel Fil­lion fait des vols in­ter­na­tio­naux à bord d’un Boeing 777. Il avait ap­por­té des pho­tos de Chine, d’Inde, de par­tout dans le monde. C’était in­té­res­sant que les élèves puissent voir d’autres coins de la pla­nète. » Avec cette ac­ti­vi­té, les élèves ont pu ren­for­cer les concepts vus en classe. « On a re­vu le vo­ca­bu­laire, les dif­fé­rentes forces qui agissent sur l’avion pour qu’il puisse vo­ler. Les élèves avaient pré­pa­ré des ques­tions au préa­lable. Da­niel Fil­lion a ré­pon­du à tout le monde. Il a mon­tré le si­mu­la­teur, les sons des avions il est vrai­ment pas­sion­né. Chez les élèves, j’ai vu que le goût du voyage et la cu­rio­si­té de la dé­cou­verte étaient cer­tai­ne­ment là. Après la vi­site, les élèves ont écrit des cartes de re­mer­cie­ment. » Da­niel Fil­lion a éga­le­ment abor­dé la for­ma­tion à suivre pour de­ve­nir pi­lote. « On a beau­coup par­lé des cours à suivre et des com­pé­tences à ac­qué­rir. Il nous a par­lé du si­mu­la­teur, et a ex­pli­qué que les pi­lotes de­vaient pas­ser un test tous les six mois pour s’as­su­rer qu’ils avaient en­core les connais­sances re­quises pour pi­lo­ter. » Jo­nas Gre­nier a bien pro­fi­té de ces en­sei­gne­ments. « Je suis in­té­res­sé à tra­vailler sur des avions, parce que je veux voya­ger et vi­si­ter d’autres pays. Je connais­sais dé­jà les dif­fé­rentes par­ties de l’avion, mais j’ai ap­pris plus de choses. Par exemple, il y a trois bou­tons qui ont la même fonc­tion. Comme ça, si un ne fonc­tionne pas, on peut en uti­li­ser un autre. Il y a aus­si des écrans. Il y en a un qui sert à in­di­quer les di­rec­tions, pour sa­voir où est la terre et où est le ciel, parce qu’on est dans les nuages. » Tar­ren Grif­fin-Fo­rest, lui, a beau­coup ap­pris sur le vol. « Avant la vi­site, je sa­vais que l’avion avait des gou­ver­nails, des fois des hé­lices, un cock­pit, que le fu­se­lage était au mi­lieu et la queue à l’ar­rière de l’ap­pa­reil. Le pi­lote nous a ap­pris à quelle hau­teur les avions volent. » Et Tar­ren a aus­si re­te­nu les pro­cé­dures d’at­ter­ris­sage d’ur­gence. « S’il faut at­ter­rir plus tôt que pré­vu et que le train d’at­ter­ris­sage ne fonc­tionne pas, le pi­lote va en­le­ver tout les gaz et es­sayer d’at­ter­rir sur le ventre. »

« Un des écrans sert à in­di­quer les di­rec­tions, pour sa­voir où est la terre et où est le ciel, parce qu’on est dans les nuages. » Jo­nas Gre­nier, 6e an­née.

En­tree­deux voyages au­tour du monde, le pi­lote Da­niel Fil­lion s’est po­sé à l’École com­mu­nau­taire Réal-Bé­rard pour pré­sen­ter son mé­tier aux 6 an­nées.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.