La vé­ri­té sur le dé­fi­cit com­mer­cial amé­ri­cain

La Liberté - - ACTUALITÉS -

Do­nald Trump cherche à ré­duire le dé­fi­cit com­mer­cial in­ter­na­tio­nal des ÉtatsU­nis en se lan­çant dans une guerre de ta­rifs. Il a dé­ci­dé de s’en prendre en par­ti­cu­lier à la Chine. À pre­mière vue, ça semble lo­gique. Après tout, le dé­fi­cit com­mer­cial amé­ri­cain avec la Chine a at­teint 375 mil­liards $ en 2017, soit les deux tiers du dé­fi­cit com­mer­cial amé­ri­cain. Do­nald Trump a donc im­po­sé en jan­vier des ta­rifs de 30 % sur les pan­neaux so­laires et de 20 % sur les ma­chines à la­ver chi­noises. Plus ré­cem­ment, il a im­po­sé des ta­rifs de 25 % sur l’acier et de 10 % sur l’alu­mi­nium.

Ces me­sures sont-elles ef­fi­caces? Non. Parce que le dé­fi­cit com­mer­cial amé­ri­cain est lié au mon­tant d’in­ves­tis­se­ments étran­gers aux États-Unis.

Le fond du pro­blème est le sui­vant : les Amé­ri­cains n’épargnent et n’in­ves­tissent pas as­sez dans leurs propres in­dus­tries. Ils comptent sur les in­ves­tis­se­ments des pays étran­gers, no­tam­ment la Chine. Ce qui fait aug­men­ter le dé­fi­cit com­mer­cial. Mais pas la ca­pa­ci­té et la vi­gueur de l’industrie amé­ri­caine.

Le dé­fi­cit com­mer­cial des États-Unis a tri­plé de­puis 1992. Pour­tant, du­rant la même pé­riode, la pro­duc­tion in­dus­trielle amé­ri­caine a aug­men­té de 24 % et la pro­duc­tion ma­nu­fac­tu­rière de 27 %. Les Amé­ri­cains vendent plus de biens sur les mar­chés mon­diaux que n’im­porte quel autre pays. Ce qui aug­mente les em­plois aux États-Unis et re­hausse le pou­voir d’achat des Amé­ri­cains.

Conclu­sion? Si Do­nald Trump veut éli­mi­ner le dé­fi­cit com­mer­cial in­ter­na­tio­nal de son pays, qu’il cherche plu­tôt des moyens d’en­cou­ra­ger les Amé­ri­cains à épar­gner et à in­ves­tir. Au lieu d’al­ler en guerre pour au­cune rai­son va­lable.

RAY­MOND CLÉ­MENT

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.