De pos­sibles en­jeux vu par un sta­tis­ti­cien

La Liberté - - ACTUALITÉS -

Peut-on dé­duire des en­jeux élec­to­raux à Saint-Bo­ni­face à par­tir des don­nées ob­te­nues par Sta­tis­tique Ca­na­da? Wilf Falk, l’an­cien sta­tis­ti­cien en chef du Ma­ni­to­ba, pro­pose quelques pistes en s’ap­puyant sur le re­cen­se­ment de 2011. (1) Wilf Falk es­time que « les don­nées de 2011 sont fiables, puisque Saint-Bo­ni­face n’a pas connu d’énormes chan­ge­ments dé­mo­gra­phiques dans les cinq der­nières an­nées ». À son avis, les Bo­ni­fa­ciens ont plu­sieurs ca­rac­té­ris­tiques clés : « Ils vivent dans moins de mai­sons uni­fa­mi­liales – 4 950 – que leurs voi­sins du com­té de Sou­th­dale (6 515) ou en­core les Win­ni­pé­gois de St. James (6 970). Et leur re­ve­nu moyen par mé­nage est de 42 766 $, ce qui est consi­dé­ra­ble­ment moins éle­vé que les 80 713 $ que gagnent leurs voi­sins à Sou­th­dale. On peut ai­sé­ment ima­gi­ner que le coût de la vie, les im­pôts et les taux d’in­té­rêts sur les prêts hy­po­thé­caires comptent pour beau­coup dans leurs pré­oc­cu­pa­tions. « Saint-Bo­ni­face a beau­coup d’aî­nés. 17,4 % des 20 925 Bo­ni­fa­ciens ont 65 ans et plus. Par ailleurs, 44,2 % des aî­nés vivent seuls. On peut sup­po­ser que les soins de la san­té les pré­oc­cupent. « De plus, la po­pu­la­tion est très di­ver­si­fiée. Si 27 % des Bo­ni­fa­ciens ont le fran­çais comme langue ma­ter­nelle, 37 % des 20 845 Bo­ni­fa­ciens qui n’ont pas le fran­çais comme langue ma­ter­nelle le parle. Le ta­ga­log, l’ukrai­nien, le po­lo­nais et l’es­pa­gnol ont aus­si une pré­sence.

« Autre fait in­té­res­sant : 12 % des Bo­ni­fa­ciens s’af­fichent comme étant mé­tis. À Sou­th­dale, ils sont 6,5 %. Dans les deux cas, c’est énorme. Ça au­rait été im­pen­sable il y a même 15 ans. »

(1) Mi­chael Wi­se­ner, le sta­tis­ti­cien en chef du Ma­ni­to­ba, note que pour l’élec­tion par­tielle, le Bu­reau de sta­tis­tique du Ma­ni­to­ba se ser­vi­ra des don­nées du re­cen­se­ment de 2011. « Les in­for­ma­tions du re­cen­se­ment de 2016 n’ont pas en­core été col­li­gées. Et il est peu pro­bable que nous soyons en me­sure de pré­pa­rer des ta­bleaux à par­tir des don­nées plus ré­centes. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.