Afin d’as­su­rer l’uni­té des fran­co­phones du Ma­ni­to­ba

La Liberté - - À VOUS LA PAROLE - Ma­dame la ré­dac­trice,

Ain­si que les lec­trices et lec­teurs de La Li­ber­té ont pu l’ap­prendre dans l’édi­tion du 27 juin au 3 juillet sous le titre « Les Mé­tis re­con­nus comme ja­mais en­core », à l’oc­ca­sion de la Jour­née na­tio­nale des peuples au­toch­tones le 21 juin, les membres de l’Union na­tio­nale mé­tisse Saint‐Jo­seph du Ma­ni­to­ba et le grand pu­blic ont eu le plai­sir de par­ti­ci­per au dé­voi­le­ment d’un es­pace de re­con­nais­sance mé­tisse.

Si­tué au Jar­din du pa­tri­moine de­vant la ré­si­dence de l’ar­che­vêque de Saint‐Bo­ni­face, un sen­tier com­po­sé de six pan­neaux in­ter­pré­ta­tifs vise à ai­der les vi­si­teurs à com­prendre ce que re­pré­sente le peuple mé­tis. Un nou­veau pan­neau d’in­ter­pré­ta­tion de Louis Riel a aus­si été dé­voi­lé à cô­té de sa pierre tom­bale dans le ci­me­tière de la Ca­thé­drale.

Au nom de l’Union na­tio­nale, je vou­drais ex­pri­mer toute ma re­con­nais­sance à l’ins­ti­ga­teur de ce pro­jet, Mgr Al­bert LeGatt, et aux res­pon­sables de la concep­tion du site, l’ar­chi­tecte Ja­nelle Fil­lion et l’ar­tiste Can­dace Li­pi­schak. Elles ont créé un es­pace qui fait va­loir la cul­ture, l’his­toire et la contri­bu­tion des Mé­tis au Ma­ni­to­ba. Je vou­drais aus­si re­mer­cier Ju­lie Tu­renne‐ May­nard, qui a, comme co­or­don­na­trice, pa­tiem­ment me­né ce pro­jet à terme avec l’ap­pui des bé­né­voles qu’elle a re­cru­tés.

Lors du dé­voi­le­ment de l’es­pace de re­con­nais­sance, Mgr LeGatt a évo­qué l’es­prit de ré­con­ci­lia­tion qui a ani­mé sa créa­tion. C’est jus­te­ment dans le même es­prit que l’Union na­tio­nale veut re­mer­cier toutes les Ma­ni­to­baines et tous les Ma­ni­to­bains de leur vo­lon­té de par­ti­ci­per à cet ef­fort de ré­con­ci­lia­tion. En 2016, la SFM avait en­ta­mé un pre­mier pas dans cette di­rec­tion en pré­sen­tant ses ex­cuses aux Mé­tis ras­sem­blés au ci­me­tière de la Ca­thé­drale le 16 no­vembre. Je vou­drais re­mer­cier Jac­que­line Blay et Em­mett Col­lins d’avoir en­tre­pris cette dé­marche.

Au­jourd’hui, l’Union na­tio­nale conti­nue de col­la­bo­rer avec la Société de la fran­co­pho­nie ma­ni­to­baine pour que la voix propre des Mé­tis puisse se faire en­tendre. L’Union na­tio­nale sa­lue l’es­prit d’ou­ver­ture et de fra­ter­ni­té de la fran­co­pho­nie ma­ni­to­baine. Nous sou­hai­tons conti­nuer à oeu­vrer pour la ré­con­ci­lia­tion afin d’as­su­rer l’uni­té de tous les fran­co­phones du Ma­ni­to­ba. Vive les Mé­tis! Pau­lette Du­guay Pré­si­dente de l’Union na­tio­nale Le 28 juin 2018

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.