Ce qui rend le Fringe pos­sible

La Liberté - - CULTUREL - M.L.

La 31e édi­tion du Fes­ti­val de théâtre Fringe au­ra lieu du 18 au 29 juillet. Cette an­née, entre les 30 lieux in­té­rieurs et les per­for­mances de rue, en­vi­ron 180 spec­tacles dif­fé­rents au­ront lieu. Un spec­tacle en fran­çais par TiBert le Voya­geur, quatre pièces en lan­gage des signes, des co­mé­dies mu­si­cales, des im­pro­vi­sa­tions et des per­for­mances in­clas­sables : au Fringe, il y en a pour ab­so­lu­ment tous les goûts.

Nou­veau­té cette an­née : le Fringe offre un pro­gramme en ligne dé­taillé des pièces ac­ces­sibles aux per­sonnes mal­en­ten­dantes, mal­voyantes et celles qui ont l’an­glais comme deuxième langue, ain­si que des sites ac­ces­sibles aux chaises rou­lantes. Chuck McE­wen, pro­duc­teur du Fringe, com­mente : « Chaque an­née notre pro­gram­ma­tion se re­nou­velle. Rap­pe­lons-le : le man­dat du Fringe n’im­pose au­cune règle ar­tis­tique. La sé­lec­tion des ar­tistes se fait sur un sys­tème de lo­te­rie et les ar­tistes sont libres de li­vrer leur per­for­mance comme ils le sou­haitent. Ils paient un mon­tant de 750 $ pour s’ins­crire et re­çoivent 100 % des ventes de ti­ckets pour leur spec­tacle. » Le Fes­ti­val Fringe n’exis­te­rait pas sans ses bé­né­voles. Plus de 750 per­sonnes s’im­pliquent chaque an­née. « Sans notre com­mu­nau­té, nous ne se­rions pas le deuxième plus grand Fringe en Amé­rique du Nord. De­puis la toute pre­mière an­née, c’est la force de notre Fringe : une forte com­mu­nau­té, très im­pli­quée. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.