Pa­trick For­tier : la vo­lon­té du vé­lo

La Liberté - - SOCIÉTÉ -

Pa­trick For­tier est un ré­sident de Nor­wood qui a quit­té Sou­th­dale voi­là trois ans par vo­lon­té d’uti­li­ser son vé­lo pour se rendre au tra­vail, à l’épi­ce­rie, en plus de la dimension du loi­sir du vé­lo.

« Les re­com­man­da­tions de la CAA et de Bike Win­ni­peg vont dans la bonne di­rec­tion. Parce que le son­dage Probe de juin a in­di­qué que 21 % des Win­ni­pé­gois se consi­dèrent comme cy­clistes. Et qu’un autre 35 % des ré­si­dents pra­ti­que­raient plus le cy­clisme si les voies étaient plus sé­cu­ri­taires. « L’au­tomne, les feuilles s’ac­cu­mulent le long des bou­le­vards. C’est dan­ge­reux pour les cy­clistes. J’ai failli faire plu­sieurs mau­vaises chutes. CAA Ma­ni­to­ba et Bike Win­ni­peg ont rai­son de re­com­man­der la res­tau­ra­tion du pro­gramme de net­toyage des rues à l’au­tomne. »

Ar­chives La Li­ber­té

Pa­trick For­tier : « Il faut don­ner des choix au Win­ni­pé­gois. La voi­ture n’est pas la seule op­tion. C’est un choix par­mi plu­sieurs, avec le trans­port en com­mun et la bi­cy­clette. Et pour leur ac­cor­der plei­ne­ment ce choix, il faut plus de pistes cy­clables et plus de voies pour vé­los. Les cy­clistes ne de­vraient pas être obli­gés d’em­prun­ter les trot­toirs ou d’évi­ter les grandes ar­tères tout sim­ple­ment parce qu’ils ne se sentent pas en sé­cu­ri­té. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.