Lec­ture en pro­fon­deur

La Liberté - - OPINIONS - bboc­quel@mymts.net

Alors que Google vient de mar­quer les 20 ans de son ir­ré­sis­tible as­cen­sion; alors que de plus en plus la lec­ture se fait sur écran, des cher­cheurs en neu­ros­ciences un peu par­tout sur la pla­nète tirent la son­nette d’alarme. Leurs études mettent en évi­dence une ten­dance liée à l’écran et sans doute aus­si à notre mode de vie en per­pé­tuelle ac­cé­lé­ra­tion : une lec­ture plus su­per­fi­cielle. Un phé­no­mène aux consé­quences po­ten­tielles sé­rieuses sur la so­cié­té même. Car, nous as­surent les spé­cia­listes, il ne faut sur­tout pas te­nir pour ac­quis l’éta­blis­se­ment des cir­cuits neu­ro­naux pro­gres­si­ve­ment mis en place par nos cer­veaux de­puis (pa­raît-il) 6 000 ans et qui ont pro­duit notre « cer­veau li­seur » mo­derne. La beau­té es­sen­tielle de cette conquête hu­maine consiste à nous per­mettre de pro­cé­der à des ana­lyses cri­tiques, fon­dées sur des rai­son­ne­ments poin­tus, ap­puyés par une ca­pa­ci­té ac­crue d’em­pa­thie. Mais ces avan­cées dé­pendent de notre vo­lon­té de main­te­nir une lec­ture en pro­fon­deur, qui d’évi­dence passe par le pa­pier plu­tôt que l’écran. Les neu­ros­ciences sont un champ d’ex­plo­ra­tion en constante évo­lu­tion. Une loi tient ce­pen­dant en­core la route : Sers-toi de tes fa­cul­tés, sous peine de les perdre. Une loi fa­cile à gar­der en tête pour des bi­lingues.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.