Les be­soins sont là, sou­tient le Groupe de res­sources tech­niques

Pro­jet d’ha­bi­ta­tion com­mu­nau­taire à Saint-Fer­di­nand

La Nouvelle Union - L'Avenir de l'Érable - - Actualités - CA­ROL ISABEL ca­rol.isabel@tc.tc

MU­NI­CI­PAL. Le Groupe de res­sources tech­niques (GRT) Beauce-Ap­pa­laches, qui ac­com­pagne le Co­mi­té de pro­mo­tion éco­no­mique de Saint-Fer­di­nand dans le pro­jet d’ha­bi­ta­tion com­mu­nau­taire de 16 lo­ge­ments pour per­sonnes âgées en lé­gère perte d’au­to­no­mie sur les ter­rains de l’an­cien Hô­pi­tal Saint-Ju­lien, es­time que les re­tom­bées fi­nan­cières en­gen­drées par sa réa­li­sa­tion, sur une pé­riode de 20 ans, se­ront su­pé­rieures pour la Mu­ni­ci­pa­li­té de SaintFer­di­nand au mon­tant qu’elle y in­ves­ti­ra à titre de par­te­naire comme le pré­voit la loi concer­nant le pro­gramme Ac­cès Lo­gis de la So­cié­té d’ha­bi­ta­tion du Qué­bec (SHQ).

Une pé­ti­tion ini­tiée par Laurent Tar­dif, un ex-en­tre­pre­neur en construc­tion à la re­traite, cir­cule ac­tuel­le­ment dans des com­merces de la place pour s’op­po­ser à tout ap­pui fi­nan­cier de la part de la Mu­ni­ci­pa­li­té de Saint-Fer­di­nand crai­gnant qu’on se re­trouve avec un élé­phant blanc et que ce pro­jet laisse un trou fi­nan­cier.

Le coût to­tal du pro­jet avan­cé par le GRT Beauce-Ap­pa­laches tour­ne­rait au­tour de 2,5 mil­lions $. Le Co­mi­té de pro­mo­tion éco­no­mique de Saint-Fer­di­nand bé­né­fi­cie­rait d’une sub­ven­tion de 1,5 mil­lion $ pour sa réa­li­sa­tion. Un prêt de 1 mil­lion $, en­dos­sé par la SHQ, se­rait aussi ver­sé à l’or­ga­nisme pour com­plé­ter le fi­nan­ce­ment du pro­jet sans ou­blier l’ap­port de quelque 500 000 $ ver­sé par le mi­lieu (sur 20 ans) in­cluant la contri­bu­tion de la Mu­ni­ci­pa­li­té de Saint-Fer­di­nand.

La co­or­don­na­trice du GRT Beau­ceAp­pa­laches, Jo­sée Du­rand, a ex­pli­qué que pour la Mu­ni­ci­pa­li­té de Saint-Fer­di­nand, c’est un mon­tant amor­ti de 320 000 $ qu’elle in­ves­ti­ra sur 20 ans, alors qu’elle per­ce­vra en re­tour un mon­tant mi­ni­mal de taxes de l’ordre de 26 000 $ par an­née, et ce, pour la même pé­riode, ce qui lui per­met­tra de «ren­trer» dans son ar­gent. De plus, as­sure Mme Du­rand, la Mu­ni­ci­pa­li­té ne se­ra en au­cun temps re­de­vable du pro­jet ne fai­sant pas par­tie du groupe de créan­ciers.

«De plus, c’est un pro­jet qui va être bon pour la re­vi­ta­li­sa­tion du mi­lieu du centre-ville et pour la créa­tion d’em­plois», de sou­li­gner Mme Du­rand ajou­tant qu’il per­met­tra aussi aux per­sonnes âgées de conti­nuer à de­meu­rer dans leur en­vi­ron­ne­ment.

Mme Du­rand croit au suc­cès de ce pro­jet à Saint-Fer­di­nand. «Des élé­phants blancs, nous n’en fai­sons pas. Nous re­fu­sons de nous lan­cer dans de tels pro­jets quand la de­mande n’est pas là. Ici, à Saint-Fer­di­nand, les gens ont dé­mon­tré de l’in­té­rêt pour qu’on puisse se lan­cer dans une construc­tion de 43 uni­tés. La SHQ a dé­ci­dé d’y al­ler pour 16 lo­ge­ments. Si tout va bien, il pour­rait donc y avoir une deuxième phase au pro­jet dans deux ou trois ans», conclut-elle.

(Pho­to TC Me­dia – Ar­chives)

Le pro­jet de construc­tion d’ha­bi­ta­tion com­mu­nau­taire sur les ter­rains de l’an­cien hô­pi­tal Saint-Ju­lien fait ré­agir à Saint-Fer­di­nand.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.