De la vi­site «dif­fé­rente» au CIFIT

La Nouvelle Union - - Actualités - >Hé­lène Ruel

Dix-sept élèves du Centre in­té­gré de for­ma­tion et d’in­no­va­tion tech­no­lo­gique (CIFIT) ont vé­cu une ex­pé­rience par­ti­cu­lière, gui­dant, en leurs murs, 26 jeunes ayant une dé­fi­cience lé­gère ou moyenne pro­ve­nant d’une classe de l’école Le tan­dem de Vic­to­ria­ville.

Ce «ju­me­lage» de quelques heures a été concoc­té par Marthe Gos­se­lin, tech­ni­cienne en loi­sirs au Centre de ser­vices en dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle (CSDI), Marie-Pier Beau­chesne, de l’As­so­cia­tion pour l’in­té­gra­tion so­ciale des Bois-Francs et André Ber­ge­ron, en­sei­gnant en fran­çais et en his­toire au CIFIT.

Pen­dant une ma­ti­née, les élèves de cin­quième se­con­daire du CIFIT ont gui­dé les ado­les­cents dans leur centre de for­ma­tion, les in­vi­tant à ma­ni­pu­ler quelques ma­nettes ou bou­tons dans les ate­liers d’in­for­ma­tique et de pneu­ma­tique.

Par cette ac­ti­vi­té, on sou­hai­tait que les jeunes élèves du pro­gramme d’élec­tro­mé- ca­nique par­tagent un mo­ment du quo­ti­dien des jeunes ayant une dé­fi­cience, ap­prennent à com­mu­ni­quer avec eux. «J’ai été épa­tée de voir à quel point les élèves du CIFIT étaient à l’aise!», a in­di­qué Mme Gos­se­lin.

On de­vrait sa­voir comment ils ont, eux, per­çu l’ac­ti­vi­té, puisque leur prof, André Ber­ge­ron, leur a de­man­dé - même im­po­sé - d’écrire un texte sur le thème de la dif­fé­rence. «Ils pour­ront ex­pri­mer ce qu’ils ont eu à sur­mon­ter.»

Ce texte consti­tue à la fois un exa­men de fran­çais et une oc­ca­sion de par­ti­ci­per à un concours.

Au cours de la Se­maine de la dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle - deuxième se­maine de mars - le Co­mi­té lo­cal de sen­si­bi­li­sa­tion et de pro­mo­tion à la dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle dé­voi­le­ra le nom de l’au­teur du meilleur texte. À l’en­jeu, un tour d’avion en com­pa­gnie d’un élève avec qui le lau­réat est ju­me­lé.

Marthe Gos­se­lin men­tionne que le CSDI réa­li­se­ra un re­cueil des textes des élèves du CIFIT, dont Mme Beau­chesne es­père qu’il se­ra dé­po­sé à la Bibliothèque Charles-Édouard-Mail­hot de Vic­to­ria­ville dans ces bacs de livres dont le pro­pos sen­si­bi­lise la jeu­nesse aux di­vers han­di­caps.

Éven­tuel­le­ment, ce pour­rait être au tour des jeunes du CIFIT d’al­ler à la ren­contre des jeunes de la classe du Tan­dem, hce qu’eux vivent en classe, avec leurs en­sei­gnantes et leurs édu­ca­trices.

Trois profs du CIFIT, Ka­rine Du­puis (à l’avant-plan), Yan­nick Ma­heu (à gauche), André Ber­ge­ron (der­rière) ont par­ti­ci­pé à l’or­ga­ni­sa­tion de la vi­site. À droite, Marthe Gos­se­lin et Marie-Pier Beau­chesne font éga­le­ment par­tie du co­mi­té. Au centre quatre élèves de l’école Le Tan­dem et deux élèves du CIFIT.

Dans l’ate­lier d’in­for­ma­tique

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.