Le dra­gage des sé­di­ments des Trois-Lacs pour­rait com­men­cer cet au­tomne

La Nouvelle Union - - Environnement - >Hé­lène Ruel ruelh@trans­con­ti­nen­tal.ca

Si le Bu­reau d’au­diences pu­bliques sur l’en­vi­ron­ne­ment ( BAPE) ne re­çoit au­cune re­quête d’au­diences pour le pro­jet que veut me­ner la Ré­gie in­ter­mu­ni­ci­pale de res­tau­ra­tion et de pré­ser­va­tion des Trois-Lacs, la pre­mière phase des trois an­nées de tra­vaux pour­rait s’amor­cer dès l’au­tomne pro­chain.

En confé­rence de presse à Saint-Rémi-deTing­wick mar­di ma­tin, la Ré­gie a pré­sen­té tous les dé­tails de ce pro­jet-pi­lote qui pour­rait ser­vir de mo­dèle pour des ac­tions dans d’autres lacs au Qué­bec, a in­di­qué Yvon Val­lières, pré­sident de l’Assemblée nationale et pré­sident de Rich­mond.

M. Val­lières a as­sis­té à cette confé­rence de presse, comme plu­sieurs membres de l’As­so­cia­tion des ré­si­dants des Trois-Lacs, dont son pré­sident, Ré­jean Gouin, ain­si que trois des quatre maires des mu­ni­ci­pa­li­tés membres de la Ré­gie. Le dé­pu­té au­rait per­mis à la Ré­gie et à l’As­so­cia­tion d’al­ler à la ren­contre de tous les mi­nis­tères concer­nés à Qué­bec au prin­temps 2008.

En an­non­çant qu’elle confiait au BAPE le man­dat d’or­ga­ni­ser une séance d’in­for­ma­tion sur les tra­vaux de res­tau­ra­tion - le lun­di 23 fé­vrier, à 19 h 30, au Camp mu­si­cal d’As­bes­tos - la mi­nistre du Dé­ve­lop­pe­ment du­rable, de l’En­vi­ron­ne­ment et des Parcs (MDDEP), Line Beau­champ, ré­vé­lait, du même souffle, que ce pro­jet était re­ce­vable.

Le di­rec­teur gé­né­ral de la toute jeune Ré­gie in­ter­mu­ni­ci­pale - Wotton, As­bes­tos, Ting­wick et Saint-Rémi-de-Ting­wick la com­posent -, Mar­tin Les­sard a in­di­qué que le pro­jet de dra­gage de 28 000 tonnes de sé­di­ments de cer­tains sec­teurs des Trois-Lacs conci­liait les ob­jec­tifs du MDDEP, de Pêches et Océans Ca­na­da et de l’As­so­cia­tion des ré­si­dants des Trois-Lacs, la­quelle re­groupe 400 membres.

De bar­rage à dra­gage

Il a rap­pe­lé que jus­qu’à l’an­née der­nière, c’était un tout autre pro­jet, la construc­tion d’un bar­rage, au coût de 6 mil­lions $, qui avait mo­bi­li­sé les éner­gies... et les nou­velles taxes payées par les ré­si­dants.

Avec un bar­rage, on pen­sait ré­gler les pro­blèmes d’en­va­se­ment et d’eu­tro­phi­sa­tion du lac, pro­blèmes bien iden­ti­fiés de­puis une bonne tren­taine d’an­nées, a rap­pe­lé le pré­sident de l’As­so­cia­tion, Ré­jean Gouin.

Le MDDEP a cau­sé tout un «choc» à la Ré­gie et à l’As­so­cia­tion lors­qu’il leur a an­non­cé que le pro­jet se­rait dif­fi­ci­le­ment «re­ce­vable», a pour­sui­vi Mar­tin Les­sard.

Mais c’est le même mi­nis­tère qui «ou­vrait la porte » à une autre in­ter­ven­tion pour res­tau­rer le lac, ce qu’on ap­pelle le «dra­gage ci­blé», un chan­tier es­ti­mé à 1,3 mil­lion $, pour le­quel on a dé­jà amas­sé 400 000 $ en pro­ve­nance des taxes des contri­buables.

Douze sec­teurs prio­ri­taires

Pen­dant trois ans, il s’agi­rait de re­ti­rer les sé­di­ments dans une dou­zaine de sec­teurs sur les bords ( jus­qu’à deux mètres de pro­fon­deur) du lac, en com­men­çant, la pre­mière an­née, dans le sec­teur de la plage pu­blique, le sec­teur de la rue Larochelle, ce­lui du Club de chasse et pêche, le sec­teur nord-ouest et ce­lui ce­lui de l’em­bou­chure du Ruis­seau à la Truite.

Cha­cune des trois phases an­nuelles du pro­jet fe­rait l’ob­jet d’une ana­lyse pour en me­su­rer les in­ci­dences sur le l’eau et la faune.

L’en­semble des tra­vaux ne tou­che­rait qu’une pe­tite por­tion de la su­per­fi­cie du lac (7%) et consis­te­rait à re­ti­rer en­vi­ron 14% des sé­di­ments. «On ne veut pas creu­ser le lac pour en faire une pis­cine!», a men­tion­né Ré­jean Gouin.

Les tra­vaux vi­se­raient tout au­tant à re­lan­cer les ac­ti­vi­tés de vil­lé­gia­ture (bai­gnade et na­vi­ga­tion des pe­tites em­bar­ca­tions) qu’à pro­té­ger la faune, à fa­ci­li­ter, par exemple, la fraie du do­ré. Évi­dem­ment, on s’at­tend à ce que le pro­jet amé­liore la condi­tion gé­né­rale de ce lac, voué à de­ve­nir une «mare» si on laisse al­ler les choses.

Deux mé­thodes de dra­gage

André La­fon­taine, vice-pré­sident de l’As­so­cia­tion des ré­si­dants des Trois-Lacs, a pré­ci­sé que pour me­ner les tra­vaux de dra­gage, on ex­pé­ri­men­te­ra deux mé­thodes, l’une avec une ré­tro­ca­veuse ins­tal­lée sur une barge, l’autre avec l’Am­phi­bex, cette «gre­nouille verte» qu’on uti­lise sou­vent pour bri­ser les em­bâcles.

La «gre­nouille» se­rait do­tée d’un rou­leau et, telle une «souf­fleuse», dé­chi­quet­te­rait les sé­di­ments, les pro­jet­te­rait sur le lac pour que l’on puisse les pré­le­ver plus fa­ci­le­ment.

Le dra­gage s’ins­crit dans une sé­rie d’opé­ra­tions me­nées au cours des der­nières an­nées pour res­tau­rer le plan d’eau, comme l’ins­tal­la­tion d’égouts col­lec­teurs, les tra­vaux de sta­bi­li­sa­tion des berges et le creu­sage de six bas­sins de dé­can­ta­tion pour li­mi­ter l’ar­ri­vage des sé­di­ments, a pré­ci­sé M. La­fon­taine. Parce que, à une cer­taine époque, l’on sait que 100 00 tonnes de sé­di­ments par an­née se dé­ver­saient dans les Trois-Lacs.

D’autres étapes

Il reste d’autres étapes à fran­chir avant de dé­bar­quer la ré­tro­ca­veuse ou la «gre­nouille» dans l’eau.

La pé­riode d’in­for­ma­tion et de consul­ta­tion du pro­jet se ter­mine le 22 mars. Si au­cun or­ga­nisme ou ci­toyen ne de­mande la te­nue d’au­diences pu­bliques, que le BAPE en re­com­mande la réa­li­sa­tion, la mi­nistre pour­rait don­ner son feu vert en juin et les tra­vaux pour­raient com­men­cer dès l’au­tomne.

Lio­nel Fré­chette, pré­fet de la MRC d’Ar­tha­bas­ka, et pré­fet vice-pré­sident de la Ré­gie, s’est en­ga­gé à mettre toute son éner­gie à réunir les fonds né­ces­saires pour en­tre­prendre les tra­vaux.

Ré­jean Gouin a ajou­té que l’As­so­cia­tion des ré­si­dants des Trois-Lacs peut en­fin en­tre­voir qu’on «fasse» quelque chose pour le lac, les trente der­nières an­nées ayant sur­tout ser­vi à me­ner des études de ca­rac­té­ri­sa­tion.

Chez Co­per­nic, on ap­plau­dit dé­jà ce pro­jet is­su de la concer­ta­tion de toutes ces per­sonnes dé­si­reuses d’agir « concrè­te­ment» en amont du vaste bas­sin ver­sant de la Ni­co­let.

Le pré­sident de l’As­so­cia­tion des ré­si­dants, Ré­jean Gouin, en com­pa­gnie du dé­pu­té Yvon Val­lières,

mon­trant le sec­teur où pour­raient com­men­cer les tra­vaux.

Le di­rec­teur gé­né­ral de la Ré­gie in­ter­mu­ni­ci­pale de res­tau­ra­tion et de pré­ser­va­tion des Trois-Lacs,

Mar­tin Les­sard, éga­le­ment di­rec­teur gé­né­ral de la MRC d’Ar­tha­bas­ka

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.