Des cen­taines de per­sonnes lâchent leur fou!

La Nouvelle Union - - Vie Communautaire Loisirs - >Pierre-Oli­vier Girard

Plu­sieurs en­fants ont re­çu la per­mis­sion d’ou­tre­pas­ser l’heure du cou­cher, ven­dre­di soir der­nier, afin de prendre part à une soi­rée de­ve­nue une tra­di­tion pour les Ples­sis­vil­lois, soit les Plai­sirs d’hi­ver. Pour une hui­tième an­née, une pa­no­plie d’ac­ti­vi­tés, tout aus­si va­riées que di­ver­tis­santes, at­ten­daient les 500 per­sonnes, qui en ont pro­fi­té pour sor­tir de leur do­mi­cile et, sur­tout, de lâ­cher leur fou!

Même si l’évè­ne­ment n’a pas réus­si à at­ti­rer au­tant de per­sonnes que l’an der­nier, la di­rec­trice du Ser­vice à la com­mu­nau­té, Da­nielle Doyle, était loin de se sou­cier de ce dé­tail, qui ap­pa­rait à ses yeux bien se­con­daire. Au contraire, cette der­nière sem­blait au sep­tième ciel en voyant au­tant de gens, mais sur­tout les plus pe­tits, s’amu­ser sur le site du Car­re­four de l’érable.

«Je ne me fixe ja­mais d’ob­jec­tif avant l’évè­ne­ment puis­qu’à mes yeux, le nombre de per­sonnes n’a vrai­ment au­cune in­ci­dence. Le plus im­por­tant, c’est de voir le sou­rire sur le vi­sage des per­sonnes pré­sentes et pour les autres, je ne peux que leur dire qu’elles ont man­qué une mer­veilleuse soi­rée!»

Ef­fec­ti­ve­ment, il y en avait pour tous les goûts, alors que quelques nou­veau­tés ont été ajou­tées au grand plai­sir des ha­bi­tués. Pour la pre­mière fois, les plus cu­rieux ont eu le pri­vi­lège de voir de leurs propres yeux la fa­bri­ca­tion d’un igloo avec la par­ti­ci­pa­tion de Coop Aven­ture. Dès le dé­but de l’après-mi­di, Gilles Mail­hot a mis toute son éner­gie pour éri­ger cette pe­tite ha­bi­ta­tion afin que les pe­tits puissent y en­trer en toute sé­cu­ri­té.

En­core une fois cette an­née, une dou­zaine de re­pré­sen­tants de la Mai­son des jeunes l’Ex­press 12-18 ont of­fert un gros coup de main dans la pré­pa­ra­tion des dif­fé­rents ate­liers.

« C’est in­croyable de voir des jeunes s’im­pli­quer dans la com­mu­nau­té en of­frant du temps de bé­né­vo­lat, a confié le co­or­don­na­teur de la Mai­son des jeunes de Ples­sis­ville, Denis Daigle. De nos jours, je crois que l’on ne donne pas as­sez la chance aux ado­les­cents, car les gens ont ten­dance à croire que ceux-ci ne font que de l’or­di­na­teur. Par contre, c’est to­ta­le­ment faux, car lors­qu’on les sti­mule, ils em­barquent plus que ja­mais!»

Par­mi les autres ac­ti­vi­tés s’y trou­vaient des tours de «sleigh ride», de mo­to­neige et de VTT. Sans oublier l’an­neau de glace qui a per­mis aux pa­ti­neurs de glis­ser sur les rythmes de la mu­sique, alors que d’autres ont mis leurs mé­ninges à l’épreuve avec une chasse au tré­sor.

Of­fert tout à fait gra­tui­te­ment, ce ras­sem­ble­ment fa­mi­lial est per­mis grâce à l’ap­pui de partenaires fi­nan­ciers qui sont là de­puis les dé­buts. Avec cette for­mule ga­gnante, Da­nielle Doyle ne voit pas pour­quoi l’évè­ne­ment ne se­rait pas de re­tour en 2010. Même si elle n’a pas vou­lu pré­ci­ser da­van­tage, la di­rec­trice as­sure que plu­sieurs pro­jets mi­jotent dé­jà dans la tête des or­ga­ni­sa­teurs afin d’ajou­ter une touche en­core plus ma­gique à cette soi­rée mé­mo­rable.

Les par­ti­ci­pants ont eu la chance de voir la fa­bri­ca­tion d’un igloo.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.