L’an deux pour les In­croyables Co­mes­tibles de Vic­to­ria­ville

La Nouvelle Union - - Actualités - CLAUDE THI­BO­DEAU claude.thi­bo­deau@tc.tc EN VI­DÉO SUR

MOU­VE­MENT. Lan­cé le 22 avril 2015 lors du Jour de l a Terre, l es I ncroyables Co­mes­tibles de Vic­to­ria­ville en­tre­prend sa deuxième an­née avec, en tête, dif­fé­rents ob­jec­tifs, no­tam­ment ce­lui de dou­bler les es­paces co­mes­tibles.

Ce mou­ve­ment en­cou­rage le jar­di­nage ur­bain et le par­tage des ré­coltes, met­tant de l’avant des va­leurs d’au­to­no­mie ali­men­taire et de so­li­da­ri­té. «Les In­croyables Co­mes­tibles sont un mou­ve­ment ci­toyen mon­dial vi­sant une plus grande au­to­no­mie ali­men­taire, une ali­men­ta­tion saine et la so­li­da­ri­té. Il in­vite les gens à créer leur po­ta­ger ou tout es­pace co­mes­tible, puis à par­ta­ger les sur­plus de lé­gumes, fruits, fines herbes et noix avec la com­mu­nau­té, avec leurs voi­sins, les pas­sants», a ex­pli­qué Guy­laine Mar­tin.

«C’est tout à fait gra­tuit, al­truiste, a-t-elle ajou­té. On cultive sans at­tente et on es­père que les gens cueille­ront les lé­gumes qu’on pro­duit pour eux.» Le mou­ve­ment des In­croyables Co­mes­tibles ne pos­sède au­cune per­ma­nence, au­cun pré­sident. «Il est pro­pul­sé par des ci­toyens qui s’im­pliquent à co­or­don­ner le mou­ve­ment. Nous sommes des bandes de pas­sion­nés, a sou­li­gné Mme Mar­tin. On veut qu’il y ait de plus en plus de po­ta­gers en ville.» Les «in­croyables ci­toyens» en­ga­gés dans le mou­ve­ment se disent sa­tis­faits de la pre­mière an­née d’ac­ti­vi­té.

Jus­qu’ici une tren­taine d’es­paces co­mes­tibles ont été ré­per­to­riés. «Mais cer­taines ne le sont pas, car les gens ne sont pas obli­gés de s’ins­crire. Il s’agit d’un mou­ve­ment libre», a pré­ci­sé Guy­laine Mar­tin. Par­mi ces es­paces co­mes­tibles, on note les ini­tia­tives de la Ville, soit le po­ta­ger du ré­ser­voir Beau­det et du Jardin des ren­dez-vous à l’in­ter­sec­tion de la rue No­treDame Est et du bou­le­vard Lab­bé Sud.

Les In­croyables Co­mes­tibles ont te­nu dif­fé­rentes ac­ti­vi­tés au cours de leur pre­mière an­née, col­la­bo­rant au Jardin des ren­dez-vous, ap­por­tant leur aide au dé­mar­rage d’un pre­mier po­ta­ger à la Mai­son des femmes. Ils ont pro­po­sé un ate­lier de fa­bri­ca­tion d’un bac de culture, en plus de faire sen­tir leur pré­sence au Grand pique-nique vert et au Mar­ché en plein air. Le mou­ve­ment a dé­ve­lop­pé dif­fé­rents ou­tils, dont un site Web avec une car­to­gra­phie iden­ti­fiant les es­paces co­mes­tibles et un ca­len­drier d’évé­ne­ments. Il as­sure une pré­sence sur les médias so­ciaux. Il a aus­si créé un lo­go. «Nous avons notre si­gna­ture et notre cou­leur», a sou­li­gné Alexandre Guil­mette.

Les In­croyables Co­mes­tibles ont pro­duit un dé­pliant d’in­for­ma­tion et une af­fi­chette in­vi­tant les ci­toyens à se ser­vir à par­tir des es­paces co­mes­tibles. «Les gens ne sont pas ha­bi­tués à cueillir gra­tui­te­ment, a ob­ser­vé Fran­cine Rain­ville. Il faut sou­vent in­sis­ter. C’est une men­ta­li­té à chan­ger.»

SOI­RÉE D’IN­FOR­MA­TION

Le lan­ce­ment of­fi­ciel de la sai­son 2016 des In­croyables Co­mes­tibles se fe­ra lors d’une soi­rée d’in­for­ma­tion le 21 avril dès 19 h à la salle de grou­pe­ment du cé­gep de Vic­to­ria­ville. La po­pu­la­tion y est conviée pour en ap­prendre da­van­tage sur ce mou­ve­ment ci­toyen. «Cette an­née, on veut dou­bler le nombre d’es­paces, on vise plus de 50 es­paces co­mes­tibles bien iden­ti­fiés avec af­fi­chage», a confié Alexandra Fer­ron.

Le mou­ve­ment pro­pose aus­si, entre autres, son aide à l’im­plan­ta­tion d’un es­pace co­mes­tible. «Nous sommes là pour les gens ayant be­soin d’un coup de main. En fait, on veut leur mon­trer com­ment jar­di­ner pour qu’ils de­viennent au­to­nomes, qu’ils soient ca­pables de s’oc­cu­per de leurs jar­dins pour en­suite par­ta­ger à la fin de l’été le sur­plus de leurs ré­coltes», a ex­pli­qué la jeune femme. «Nous en­cou­ra­geons ces ini­tia­tives de par­tage qui ne coûtent pas grand-chose. Suf­fit d’y mettre du coeur, d’avoir un peu le pouce vert et en­suite de par­ta­ger», a com­men­té le maire de Vic­to­ria­ville, An­dré Bellavance. «Je sou­haite que 2016 soit une an­née fruc­tueuse», a-t-il dit, en confé­rence de presse. www.la­nou­velle.net

(Pho­to TC Me­dia - Claude Thi­bo­deau)

Dans l’ordre, Fran­cine Rain­ville, Éric Croteau, Alexandra Fer­ron, le maire An­dré Bellavance, Guy­laine Mar­tin et Alexandre Guil­mette

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.