Pro­jet de loi 86 : pas as­sez de temps pour tout ré­gler avant juin

Se­lon le mi­nistre Les­sard

La Nouvelle Union - - Actualités - HÉ­LÈNE RUEL he­lene.ruel@tc.tc

PO­LI­TIQUE. Le mi­nistre Laurent Les­sard laisse en­tendre qu’il se­rait sur­pre­nant que son col­lègue à l’Édu­ca­tion, le mi­nistre Sé­bas­tien Proulx, s’em­presse avant la fin de la pré­sente ses­sion de dé­po­ser et son pro­jet de loi sur la gou­ver­nance et son plan de­vant fa­vo­ri­ser la réus­site des élèves. «Parce que la réus­site est plus im­por­tante.»

Ve­nu à Vic­to­ria­ville an­non­cer l’oc­troi d’in­ves­tis­se­ments gou­ver­ne­men­taux d’un peu plus de 9 mil­lions $ pour des éta­blis­se­ments sco­laires du Centre-du-Qué­bec, le mi­nistre des Fo­rêts, de la Faune et des Parcs s’est, de lui-même, avan­cé sur le ter­rain du pro­jet de loi 86, dont les consul­ta­tions viennent de se ter­mi­ner.

«Je ne fe­rai pas sem­blant que ça n’existe pas», a-t-il dit, re­mer­ciant les pré­si­dentes et pré­si­dents des com­mis­sions sco­laires d’avoir fait leurs re­pré­sen­ta­tions au mi­nistre Proulx. «Vous êtes du cô­té des so­lu­tions pour la gou­ver­nance et pour la réus­site.»

Le mi­nistre Les­sard dit qu’il «en­tend de tout» au su­jet des pro­po­si­tions mi­nis­té­rielles, cer­taines ne sus­ci­tant pas l’«adhé­sion», d’autres pro­vo­quant des ques­tions sur la ré­par­ti­tion des re­pré­sen­tants au­tour de la table. Il dit que, outre la dé­ci­sion de main­te­nir fi­na­le­ment les com­mis­sions sco­laires comme un pa­lier de gou­ver­ne­ment ré­gio­nal, le mi­nistre a une bonne ré­flexion à me­ner sur la re­pré­sen­ta­tion des gens de­vant faire par­tie de ce pa­lier.

Est-ce que tous ces su­jets, in­cluant son plan de réus­site, doivent faire par­tie d’un pro­jet de loi glo­bal ou si le mi­nistre, outre la loi, veut dis­po­ser d’autres «ou­tils» pour don­ner ses di­rec­tions?, ex­plique en­core M. Les­sard. Si tous les su­jets de­vaient être com­pris dans la même loi, le mi­nistre Proulx pré­fé­re­rait peut-être prendre un peu plus de temps que ce que lui pro­cure l’ac­tuel ca­len­drier lé­gis­la­tif, in­dique le mi­nistre res­pon­sable du Centre-du-Qué­bec.

«Il ne vou­dra pas se lais­ser em­bour­ber par les der­nières se­maines de la ses­sion où ça pour­rait bras­ser in­uti­le­ment et pré­sen­ter une vi­sion à court terme sous la pres­sion d’un ca­len­drier lé­gis­la­tif trop court», pense le mi­nistre Les­sard.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.