Ch­ris­tian Martin vise la mai­rie de Saint-Louis-de-Bland­ford

La Nouvelle Union - - Actualités - CLAUDE THIBODEAU claude.thibodeau@tc.tc

ÉLEC­TIONS MU­NI­CI­PALES. Un nou­veau ve­nu en po­li­tique mu­ni­ci­pale, Ch­ris­tian Martin, sou­haite dé­lo­ger l’ac­tuel maire de Saint-Louis-de-Bland­ford, Gilles Mar­chand, qui a dé­jà an­non­cé son in­ten­tion de sol­li­ci­ter un nou­veau man­dat aux élec­tions du 5 no­vembre.

Se­mi-re­trai­té, Ch­ris­tian Martin, 53 ans, un en­tre­pre­neur en construc­tion, dit avoir le temps né­ces­saire à consa­crer à la mai­rie. Ce qu’il voit de­puis deux ans l’a convain­cu, tout comme cer­tains ci­toyens, à se lan­cer dans la course. « Je vais au con­seil de­puis deux ans. Je trouve que ça tourne en rond. Ça ne fait au­cun sens. Les ci­toyens n’ob­tiennent pas de ré­ponses à leurs ques­tions », a confié le can­di­dat en en­tre­vue té­lé­pho­nique.

Le père de trois en­fants en­tend se pla­cer en mode écoute. « Pré­sen­te­ment, on n’écoute pas, on ne ré­pond pas aux be­soins de la po­pu­la­tion. Il y a un manque d’écoute », es­time Ch­ris­tian Martin. Certes, des pro­jets ont vu le jour, a-t-il sou­li­gné. « Il y a la bi­blio­thèque où per­sonne ne va. L’aré­na n’est pas très ex­ploi­té non plus. C’est de l’ar­gent mal gé­ré parce qu’on n’a pas écou­té les ci­toyens », a-t-il fait va­loir.

Le can­di­dat Martin veut « se mê­ler du dé­ve­lop­pe­ment, mettre de la vie », car on ob­serve, se­lon lui, une stag­na­tion. Ch­ris­tian Martin dit vou­loir fa­vo­ri­ser une meilleure com­mu­ni­ca­tion, sus­ci­ter une co­hé­sion entre les di­vers or­ga­nismes. « Faire en sorte que tous rament dans le même sens pour que ce soit pro­fi­table à toute la com­mu­nau­té », a-t-il ex­pri­mé.

Si la po­pu­la­tion lui ac­corde sa confiance en no­vembre, Ch­ris­tian Martin en­tend se faire proac­tif l ors­qu’il re­pré­sen­te­ra la Mu­ni­ci­pa­li­té au sein de di­verses ins­tances. « Je compte bien dé­battre des idées, me mê­ler des dis­cus­sions et in­for­mer la po­pu­la­tion avant la prise de dé­ci­sions. Je ne fe­rai pas comme le maire ac­tuel qui suit les dé­ci­sions des autres. J’en­tends être proac­tif », a-t-il sou­te­nu, se di­sant confiant en vue du scru­tin de no­vembre. « Je ren­contre des ci­toyens à la sor­tie des séances du con­seil. Ils se disent tan­nés de ne pas ob­te­nir de ré­ponses. On est mûr pour du chan­ge­ment », conclut Ch­ris­tian Martin.

(Pho­to gracieuseté)

Ch­ris­tian Martin, can­di­dat à la mai­rie de Saint-Louis-de-Bland­ford

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.