Jean-Claude Lab­bé convoite la mai­rie de Saint-Nor­bert

La Nouvelle Union - - Actualités - HÉ­LÈNE RUEL he­lene.ruel@tc.tc

ÉLEC­TION. Les ré­cents tra­vaux dans le rang Lai­nesse à Saint-Nor­bert-d’Ar­tha­bas­ka où il ré­side de­puis tou­jours ont été la « goutte qui a fait dé­bor­der le vase » de Jean-Claude Lab­bé. « C’est ce qui m’a dé­ci­dé à me pré­sen­ter à la mai­rie », af­firme-t-il.

M. Lab­bé brigue ain­si la mai­rie de Saint-Nor­bertd’Ar­tha­bas­ka, poste que quitte Alain Tou­ri­gny. M. Lab­bé de­vra faire cam­pagne, Ro­bert Mo­ris­sette – qu’on tente aus­si de joindre - ayant éga­le­ment dé­po­sé son bul­le­tin de can­di­da­ture.

À 64 ans, M. Lab­bé est à re­trai­ter de l’en­tre­prise d’ex­ca­va­tion qu’il a fon­dée. À plu­sieurs re­prises, il dit s’être ren­du à des séances du con­seil mu­ni­ci­pal pour de­man­der des ex­pli­ca­tions et sug­gé­rer des « cor­rec­tions ». Il dit s’être bu­té à un manque d’écoute. Il sou­haite se re­trou­ver à la table pour « dé­ci­der en­semble » de la bonne marche des af­faires mu­ni­ci­pales.

Il dit avoir sui­vi, du ma­tin au soir, les tra­vaux me­nés aux fos­sés et aux pon­ceaux du rang Lai­nesse. Il es­time que ces opé­ra­tions n’étaient pas né­ces­saires. L’au­raient été da­van­tage, se­lon lui, et moins coû­teux, des tra­vaux de ré­pa­ra­tion de la chaus­sée. « Les prio­ri­tés ne sont pas à la bonne place. Il y a de l’as­phalte à ré­pa­rer dans les courbes sur le rang Lai­nesse qu’em­pruntent beau­coup de cy­clistes. C’est dan­ge­reux. » D’autres « dos­siers » mu­ni­ci­paux pré­oc­cupent le can­di­dat Lab­bé. Il dé­plore que la Mu­ni­ci­pa­li­té doive payer ca­pi­tal et in­té­rêts pour des équi­pe­ments de dé­nei­ge­ment qu’elle a ache­tés et dont elle ne se sert pas, ayant confié le contrat à une en­tre­prise de Dis­rae­li. « Et ces équi­pe­ments sont lais­sés de­hors ! », s’in­digne-t-il.

Il ne prise pas non plus ce pro­jet d’em­prun­ter pour construire un ves­tiaire alors que le centre com­mu­nau­taire est sous-uti­li­sé. Dans le mes­sage qu’il fait par­ve­nir aux élec­teurs, Jean-Claude Lab­bé se dé­crit comme un être pa­tient, per­sé­vé­rant, sou­hai­tant axer ses ac­tions sur la bonne com­mu­ni­ca­tion et la trans­pa­rence dans les dé­ci­sions à prendre et les tra­vaux à réa­li­ser. Les « aber­ra­tions » et les « idio­ties » vont, avec lui, res­ter dans le pla­card, sou­ligne-t-il.

(Pho­to gracieuseté)

Jean-Claude Lab­bé

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.