Les can­di­dats de « Homme cherche sé­rieux » à Vic­to le 21 oc­tobre

La Nouvelle Union - - Culture - MA­NON TOU­PIN Ma­non.tou­pin@tc.tc

TÉ­LÉ­VI­SION. L’aven­ture du Vic­to­ria­villois Ch­ris­tian La­bon­té dans le do­cu-réa­li­té « Homme cherche sé­rieux » est ter­mi­née. Mais lui et les cinq autres can­di­dats se re­ver­ront, no­tam­ment le 21 oc­tobre, à Vic­to­ria­ville.

Si le tour­nage des 14 épi­sodes a été com­plé­té le 23 sep­tembre, les six can­di­dats ont bien pro­mis de se re­voir d’où l’idée de cette ren­contre in­for­melle qui n’au­ra rien de sé­rieux.

C’est ce qu’a in­di­qué Ch­ris­tian La­bon­té en en­tre­vue té­lé­pho­nique, pre­nant le temps de re­ve­nir sur sa participation à l’émis­sion. En ef­fet, de cette ex­pé­rience, le can­di­dat ne re­tient que du bon même s’il ne peut pas dire qu’il re­fe­rait l’aven­ture. « C’était le fun de tour­ner avec les gars. Ça glis­sait bien », ex­plique l’an­cien ho­ckeyeur qui a d’ailleurs oeu­vré avec les Tigres de Vic­to­ria­ville.

Et à l’is­sue de ces 14 épi­sodes, Ch­ris­tian ne peut ré­vé­ler grand-chose pour le mo­ment du dé­noue­ment de l’émis­sion sauf qu’il y a « trois des gars qui fré­quentent quel­qu’un » et qu’il n’est pas de ce nombre. « Après trois ans de cé­li­bat, je suis très sé­lec­tif. Mais je ne suis pas mal­heu­reux, j’ai ap­pris à vivre seul. Et je conti­nue de croire en l’amour », af­firme-t-il.

Ch­ris­tian a bien hâte de re­ce­voir ses col­lègues de tour­nage au Com­plexe Éva­sion de Vic­to­ria­ville. Il in­vite d’ailleurs les gens à ve­nir les voir, ain­si que l’équipe de pro­duc­tion qui se­ra éga­le­ment sur place. « Nous al­lons faire la tour­née de chaque ville des gars pour que le pu­blic puisse nous ren­con­trer. »

Ce sont eux, les can­di­dats, qui ont dé­ci­dé de cette tour­née. L’équipe de l’émis­sion a trou­vé que c’était une bonne idée et a vou­lu y contri­buer éga­le­ment.

LES CONSÉ­QUENCES

Une telle vi­si­bi­li­té dans une émis­sion de té­lé­vi­sion amène des consé­quences pour le par­ti­ci­pant. Pour Ch­ris­tian, il confie, comme il le dit lui-même, que de­puis qu’« Homme cherche sé­rieux » est dif­fu­sé, « la gent fé­mi­nine se ma­ni­feste ». Mais il garde la tête froide et

(Pho­to gracieuseté)

Ch­ris­tian La­bon­té (casquette) en com­pa­gnie des autres can­di­dats de l'émis­sion

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.