En quête du meilleur dé­but de sai­son de leur his­toire

La Nouvelle Union - - Annonces Classées - MAT­THEW VA­CHON mat­thew.va­chon@tc.tc

HOCKEY. Grâce à leurs vic­toires aux dé­pens des Fo­reurs de Val-d’Or (par la marque 5-1) et des Hus­kies de Rouyn-No­ran­da (au compte de 7 à 4), les Tigres de Vic­to­ria­ville sont de­meu­rés invaincus en ce dé­but de sai­son. Les quatre gains en au­tant de ren­contres égalent du même coup un re­cord de conces­sion pour le meilleur dé­but de sai­son.

Si les deux pre­mières ren­contres avaient né­ces­si­té la te­nue de la pro­lon­ga­tion, les Tigres ont pris les grands moyens afin que ce scé­na­rio ne se re­pro­duise pas contre les deux ri­vaux abi­ti­biens. Dans les deux cas, Les Fé­lins ont été ef­fi­caces du­rant 60 mi­nutes. L’at­taque a éga­le­ment été très me­na­çante avec 12 buts. « Nous avons ex­ploi­té nos chances. Nous avons créé de belles choses of­fen­si­ve­ment. Nous n’avons pas be­soin de 50 chances de mar­quer pour mettre la ron­delle dans le fi­let », a sou­li­gné l’en­traî­neur-chef Louis Ro­bi­taille.

Tou­te­fois, au-de­là des buts, le pi­lote de la troupe vic­to­ria­villoise s’est mon­tré en­core plus sa­tis­fait de la fa­çon dont jouent ses pro­té­gés. « Ce qui me sa­tis­fait le plus, c’est notre ni­veau d’en­ga­ge­ment, d’en­thou­siasme et d’uni­té. Est-ce que nous avons été par­faits ? Non, mais nous nous amé­lio­rons à chaque ren­contre. »

PRÉ­CIEUSE PRO­FON­DEUR

De­puis l ’ou­ver­ture de la cam­pagne, Ro­bi­taille ne se gêne pas pour uti­li­ser l’en­semble de ses quatre trios et de ses trois paires de dé­fen­seurs. Cette uti­li­sa­tion ju­di­cieuse de tous les élé­ments per­met aux Fé­lins de prendre l’avan­tage sur leurs op­po­sants en fin de ren­contre lorsque les meilleurs joueurs ad­verses s’es­soufflent. « Le fait que je puisse uti­li­ser mes quatre trios, ça fait en sorte que le rou­leau com­pres­seur com­mence son tra­vail. Ça de­vient épui­sant pour nos ad­ver­saires. Les autres équipes de­vront choi­sir leurs confron­ta­tions dé­fen­sives en fonc­tion de trois trios. Tu veux neu­tra­li­ser la ligne de La­berge ? C’est cor­rect, il va y avoir celle de Phe­lan. Tu veux neu­tra­li­ser celle de Phe­lan ? Il va y avoir celle d’Hun­ting­ton. »

À preuve, cinq at­ta­quants, ré­par­tis sur trois trios, comptent une moyenne d’un point ou plus par ren­contre. Il s’agit de James Phe­lan (6 pts), Chase Har­wel (6 pts), Maxime Comtois (5 pts), Ivan Ko­so­ren­kov (5 pts) et Jim­my Hun­ting­ton (4 pts). Les dé­fen­seurs Fé­lix Boi­vin (7 pts) et Vincent La­noue (4 pts) main­tiennent éga­le­ment un rythme d’au moins un point par par­tie.

INDISCIPLINE À COR­RI­GER

Bien que les Tigres de­meurent par­faits jus­qu’à main­te­nant, la dis­ci­pline se­ra un élé­ment à sur­veiller dans les pro­chaines par­ties. Ob­te­nant en moyenne 17 mi­nutes de pé­na­li­té par ren­contre, les Tigres se de­vront d’être plus dis­ci­pli­nés s’ils veulent évi­ter de se faire prendre au piège. « Il faut être un pe­tit peu plus in­tel­li­gent, c’est cer­tain. Les ren­contres sont ar­bi­trées de ma­nière très stricte. C’est à nous de nous ajus­ter et non aux of­fi­ciels de le faire. Si ça conti­nue de cette ma­nière toute la sai­son, il faut trou­ver le moyen de de­meu­rer en bas de cinq ou six pu­ni­tions par ren­contre », a fait va­loir Ro­bi­taille.

Par chance, l’uni­té de désa­van­tage nu­mé­rique pré­sente une ef­fi­ca­ci­té de 85,2 %, bien ai­dée par le tra­vail du gar­dien de but Tris­tan Cô­té-Ca­ze­nave et des dé­fen­seurs dé­fen­sifs que sont les An­drew Smith, Jé­rôme Gra­vel et Ben­ja­min Thi­beault no­tam­ment. Les Tigres ten­te­ront de conser­ver leur fiche in­tacte, le ven­dre­di 6 oc­tobre, alors qu’ils ren­dront vi­site à Ya­nick Jean et aux Sa­gue­néens de Chi­cou­ti­mi. Cette ren­contre, qui s’amor­ce­ra à comp­ter de 19 h 30, se­ra la pre­mière d’une sé­quence de quatre sur les pa­ti­noires ad­verses. Deux jours plus tard, à 15 h, les Fé­lins ren­dront vi­site au Phoe­nix, à Sher­brooke.

Les Tigres connaissent le dé­but de sai­son es­pé­ré.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.