Ré­pit Jeu­nesse vic­time de fausse re­pré­sen­ta­tion

La Nouvelle Union - - Actualités -

FRAUDE. Dans l es der­nières se­maines, des ven­deurs de cho­co­lat frappent aux portes des ré­si­dents de Vic­to­ria­ville pré­tex­tant qu’il s’agit d’une ac­ti­vi­té de fi­nan­ce­ment pour Ré­pit Jeu­nesse. Or il n’en est rien, confirme le di­rec­teur gé­né­ral de l’or­ga­nisme, Claude Ray­mond, ajou­tant qu’il s’agit là de fausse re­pré­sen­ta­tion.

Ré­pit Jeu­nesse, avise M. Ray­mond, pré­sente trois ac­ti­vi­tés an­nuelles de fi­nan­ce­ment, soit la Ta­blée des car­ni­vores, le tour­noi de golf et la vente de cac­tus. Il n’y a au­cune vente de cho­co­lat au nombre de ces ac­ti­vi­tés et per­sonne n’est au­to­ri­sé à en vendre en men­tion­nant que c’est au pro­fit de Ré­pit Jeu­nesse.

C’est mal­heu­reux, de conclure le di­rec­teur de Ré­pit, que des per­sonnes agissent de la sorte et minent, ce fai­sant, la cré­di­bi­li­té des or­ga­nismes im­pli­qués. Aus­si, il in­vite la po­pu­la­tion à de­meu­rer vi­gi­lante et à ne pas hé­si­ter à po­ser des ques­tions aux ven­deurs qui se pré­sentent à leur porte. Gé­né­ra­le­ment, on s’aper­çoit vite qu’il s’agit de faux re­pré­sen­tants.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.