Pé­riple in­fruc­tueux dans les Ma­ri­times

La Nouvelle Union - - Sports - MAT­THEW VA­CHON mat­thew.va­chon@tc.tc

HO­CKEY. Les Tigres de Vic­to­ria­ville sont re­ve­nus au Qué­bec les mains vides à la suite de leur pé­riple de trois ren­contres au Cap-Bre­ton (dé­faite de 3 à 2), à Monc­ton (dé­faite de 6 à 3) et à Ba­thurst (dé­faite de 4 à 1).

Lors de la pre­mière par­tie contre les Screa­ming Eagles, les Tigres n’avaient pas été vi­lains du tout et il s’en était fal­lu de peu pour qu’ils puissent à tout le moins for­cer la te­nue de la pro­lon­ga­tion. Ce fut ce­pen­dant bien dif­fé­rent lors des duels contre les Wild­cats et le Ti­tan alors que l’équipe a connu d’im­por­tants pas­sages à vide qui ont anéan­ti leurs chances de vic­toire. Dans une ligue où chaque minute compte, la mé­forme de cer­tains tend à ex­pli­quer ces mau­vaises sé­quences. « À la suite de ce voyage, je re­tiens que nous ne sommes pas en forme. Il va fal­loir trou­ver un moyen pour être com­pé­ti­tifs pen­dant 60 mi­nutes. Nous avons vu des joueurs à bout de souffle dès le pre­mier match et aus­si dans le deuxième. Ce n’est tou­te­fois ja­mais les mêmes », a ob­ser­vé l’en­traî­neur-chef des Tigres Louis Ro­bi­taille.

Pour re­mé­dier à la si­tua­tion, il est clair que les en­traî­ne­ments de­vien­dront dou­ble­ment plus im­por­tants. « Tout ça com­mence dans les pra­tiques. Il fau­dra que nous soyons plus ri­gou­reux. Nous pra­ti­quons comme nous jouons. On ne peut pas mettre la switch à on le jour d’un match. Ça com­mence dans les en­traî­ne­ments tout ça. »

DES JOUEURS BAISSENT LES BRAS RA­PI­DE­MENT

Dans une sé­quence dif­fi­cile où les Tigres ont be­soin que tous les joueurs poussent dans la même di­rec­tion pour re­trou­ver le che­min de la vic­toire, la fra­gile confiance et le dé­sir de vaincre de cer­tains posent pro­blème. « Cer­tains joueurs, dès qu’il y a un peu d’ad­ver­si­té, aban­donnent. Ce n’est pas comme ça que nous au­rons du suc­cès en équipe. Nous avons sem­blé aban­don­ner lors des deux pre­mières pé­riodes et il faut les fouet­ter qu’ils n’aban­donnent pas. Si nous vou­lons ga­gner, ça va prendre de l’in­ten­si­té et des joueurs qui payent le prix », a ex­pri­mé le pi­lote vic­to­ria­villois à la suite de la par­tie contre le Ti­tan.

Il faut tou­te­fois men­tion­ner que des joueurs comme Chase Har­well, Ma­thieu Sé­vi­gny et le gar­dien Tris­tan Cô­té-Ca­ze­nave (deux dé­parts sur trois du­rant le voyage) ont tra­vaillé d’ar­rache-pied pour ten­ter de re­mé­dier à la si­tua­tion. C’était d’au­tant plus frus­trant di­manche contre le Ti­tan pour Cô­té-Ca­ze­nave, lui qui a été lais­sé à lui-même et qui a tout fait pour ten­ter de don­ner une chance de vic­toire à ses co­équi­piers (34 ar­rêts sur 38 tirs).

LOUIS RO­BI­TAILLE ABSENT POUR LA PRO­CHAINE SE­MAINE

En­traî­neur ad­joint d’Équipe Ca­na­da noir au Cham­pion­nat mon­dial des moins de 17 ans qui se dé­roule en Co­lom­bie-Bri­tan­nique du 5 au 11 no­vembre, le pi­lote vic­to­ria­villois ne se­ra pas pré­sent pour les deux pro­chains matchs des Fé­lins. C’est donc les ad­joints Maxime Des­ruis­seaux, qui agi­ra à titre d’en­traî­neur-chef, et Carl Ma­lette qui pren­dront plus de res­pon­sa­bi­li­tés du­rant cette pé­riode. Les Tigres dis­pu­te­ront des ren­contres ven­dre­di contre les Is­lan­ders de Char­lot­te­town et sa­me­di contre les Wild­cats de Monc­ton. I l fau­dra no­tam­ment sur­veiller l’état de san­té d’Ivan Ko­so­ren­kov, lui qui a ra­té les deux der­nières par­ties des siens en rai­son d’une bles­sure.

(Pho­to Alexan­dra Mo­rin)

Les Tigres sont re­ve­nus de leur sé­jour dans les Ma­ri­times avec trois dé­faites et au­cun point ajou­té au comp­teur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.