Un rallye en Tu­ni­sie pour cé­lé­brer l’an­née 2018

La Nouvelle Union - - Annonces Classées - MAT­THEW VACHON mat­thew.vachon@tc.tc

RALLYE. Chan­tal Pro­ven­cher pren­dra part à la deuxième édi­tion du rallye fé­mi­nin Alis­sa qui se dé­rou­le­ra du 28 dé­cembre au 3 jan­vier en Tu­ni­sie.

Lors­qu’elle ne par­ti­cipe pas à un rallye, Chan­tal Pro­ven­cher est plu­tôt une pi­lote de course sur ovale au Qué­bec. Il s’agit d’un dé­fi des plus in­té­res­sants pour celle qui en se­ra à sa toute pre­mière par­ti­ci­pa­tion à un tel évé­ne­ment. Elle vi­vra l’ex­pé­rience en com­pa­gnie de Ma­rit­za Roy, une femme ori­gi­naire de Bel­le­chasse. « C’est vrai­ment un dé­sir de faire autre chose et d’al­ler voir le monde en même temps qui me pousse à par­ti­ci­per à ce­la », a sou­li­gné la Vic­to­ria­villoise.

Com­pa­ra­ti­ve­ment à la plu­part des ral­lyes où il faut faire le tra­jet le plus ra­pi­de­ment pos­sible, le rallye Alis­sa est plu­tôt une af­faire de ré­gu­la­ri­té. La du­rée du tra­jet est es­ti­mée à l’avance et les par­ti­ci­pantes de­vront res­pec­ter le plus pos­sible cette es­ti­ma­tion en s’orien­tant avec des cartes et les pan­neaux de si­gna­li­sa­tion. Par exemple, si le tra­jet entre Tu­nis et Sousse est es­ti­mé à deux heures, les par­ti­ci­pantes de­vront le plus pos­sible res­pec­ter ce temps, peu im­porte les obs­tacles.

Je suis com­pé­ti­tive, donc j’ai­me­rais bien réus­sir à faire un top 5 »

Étant une vé­ri­table pi­lote dans l’âme, Chan­tal Pro­ven­cher en­tre­tient l’es­poir de ter­mi­ner par les meilleures de l’évé­ne­ment tu­ni­sien. « Il y a des points à al­ler cher­cher, ce qui per­met aux trois pre­mières d’avoir des prix, donc c’est quelque chose que je vise. Je suis com­pé­ti­tive, donc j’ai­me­rais bien réus­sir à faire un top 5. »

DES MO­MENTS FORTS

Par­mi les mo­ments forts qu’elle vi­vra, la pi­lote de course sur terre bat­tue cé­lé­bre­ra le Nou­vel An dans le dé­sert du Sa­ha­ra en cam­ping.

Outre cette nuit pas­sée à la belle étoile, le reste du rallye pro­po­se­ra un cer­tain luxe aux par­ti­ci­pantes alors qu’elles pour­ront cou­cher à l’hô­tel tous les soirs. Leur par­cours du jour est éga­le­ment éta­bli en fonc­tion qu’il ne se dé­roule pas au-de­là de 18 h. Il y au­ra donc pos­si­bi­li­té de faire du tou­risme éga­le­ment. « Il se­ra pos­sible d’al­ler vi­si­ter un en­droit où le film Star Trek a été tour­né. Il y au­ra aus­si des vi­sites de mu­sées par exemple. Nous sommes éga­le­ment bien chan­ceuses, car outre la soi­rée du 31 dé­cembre, nous sommes tou­jours lo­gées à l’hô­tel. »

Au mo­ment d’écrire ces lignes, six équi­pages sur 24, ins­crits à la com­pé­ti­tion, pro­ve­naient du Qué­bec.

(Pho­to gra­cieu­se­té)

Chan­tal Pro­ven­cher, à gauche, pose en com­pa­gnie de sa co­pi­lote Ma­rit­za Roy avec qui elle par­ti­ci­pe­ra au rallye Alis­sa en Tu­ni­sie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.