Un pro­jet iden­ti­taire à Louis-Jo­seph-Papineau

La Petite-Nation - - ACTUALITÉS - >Jes­sy La­flamme

Le hall d’en­trée de l’école se­con­daire Louis-Jo­seph-Pa­pi­nea u d e Pa p i - neau­ville se mé­ta­mor­pho­se­ra pour of­frir de la vi­si­bi­li­té à l’homme his­to­rique Louis-Jo­seph-Papineau grâce au pro­jet iden­ti­taire.

En ef­fet, ce pro­jet vise à mettre en va­leur le rôle joué par Louis-Jo­seph-Papineau, dans la ré­gion, mais éga­le­ment au-de­là des li­mites de celle-ci. «Au coeur même de la Sei­gneu­rie de la Pe­tite-Na­tion, de nom­breux ci­toyens ne connaissent pas l’im­por­tance his­to­rique de ce per­son­nage, a in­di­qué le di­rec­teur gé­né­ral de la Com­mis­sion sco­laire au Coeur-des-Val­lées, Mau­rice Groulx. Dans ce contexte, ce pro­jet se veut ras­sem­bleur pour la com­mu­nau­té étu­diante alors qu’il conso­li­de­ra le sen­ti­ment d’ap­par­te­nance des élèves à leur école en re­tra­çant le rôle ma­jeur joué par ce­lui dont l’école porte au­jourd’hui son nom. »

Dans cette op­tique, le co­mi­té du pro­jet iden­ti­taire dé­sire ins­tal­ler la ligne de vie de Louis-Jo­seph-Papineau et or­ner le hall d’en­trée d’ar­te­facts, de ci­ta­tions, de dra­peaux et de photos.

En fait, le pro­jet, qui est ac­tuel­le­ment en phase de dé­ve­lop­pe­ment, s’ar­ti­cu­le­ra au­tour de trois thé­ma­tiques re­pré­sen­tant LouisJo­seph-Papineau : l’homme, le po­li­ti­cien et le sei­gneur.

La sec­tion de l’homme trai­te­ra de sa jeu­nesse, sa fa­mille et ses pas­sions. Celle du po­li­ti­cien abor­de­ra les sous-thèmes de l’ora­teur, du grand ci­toyen dé­mo­crate et de la ré­bel­lion. «Comme nous nous trou­vons dans une école, nous ne re­trou­ve­rons au­cune al­lé­ga­tion po­li­tique», a af­fir­mé le di­rec­teur de l’école se­con­daire Louis-Jo­seph-Papineau, Mi­chel Go­beil. La ru­brique du sei­gneur dé­bute of­fi­ciel­le­ment lorsque Louis-Jo­se­phPa­pi­neau ac­quiert de son père, la sei­gneu­rie de la Pe­tite-Na­tion. De plus, un vo­let thé­ma­tique in­ti­tu­lé La tête à Papineau se­ra com­plé­men­taire aux trois grands thèmes.

De nom­breux partenaires par­ti­cipent à ce pro­jet dont le Lieu his­to­rique na­tio­nal du Ca­na­da du Ma­noir-Papineau, le mu­sée des Pion­niers, la So­cié­té his­to­rique Louis-Jo­se­phPa­pi­neau, la mu­ni­ci­pa­li­té de Pa­pi­neau­ville ain­si que son co­mi­té des af­faires cultu­relles et le CLD Papineau.

Pour l’ins­tant, trois élèves par­ti­cipent au co­mi­té du pro­jet. Ce­pen­dant, M. Go­beil es­père que chaque ado­les­cent ap­porte une contri­bu­tion. «Nous dé­si­rons créer un pro­jet mo­bi­li­sa­teur afin d’aug­men­ter le sen­ti­ment d’ap­par­te­nance des jeunes pour leur école, at-il ex­pli­qué. On tentera donc de les in­clure de plu­sieurs fa­çons soit en con­fec­tion­nant des dra­peaux, en des­si­nant ou autres choses.»

Pré­sen­te­ment le co­mi­té sé­lec­tionne les élé­ments qu’on re­trou­ve­ra dans le hall d’en­trée. Des en­tre­prises lo­cales se­ront en­ga­gées pour créer du vi­suel. Un bud­get de 10 000 $ pro­ve­nant de la CSCV et de l’école est consa­cré à ce pro­jet.

Les pro­chaines phases per­met­tront res­pec­ti­ve­ment de re­con­naître l’ap­port de la fa­mille Bou­ras­sa et des Pères Mont­for­tains au dé­ve­lop­pe­ment de la Pe­tite-Na­tion. De plus, une col­lec­tion per­ma­nente d’oeuvres d’art des ar­tistes lo­caux fait éga­le­ment par­tie des plans.

M. Groulx ac­corde une im­por­tance ac­crue pour ce pro­jet. « La mu­ni­ci­pa­li­té de Pa­pi­neau­ville est unique du fait qu’elle se trouve sur un ter­ri­toire pos­sé­dant une grande va­leur his­to­rique, il est de notre de­voir de mettre en va­leur ce pa­tri­moine » , a-t-il sou­li­gné.

Si tout va bien, l’inau­gu­ra­tion du hall d’en­trée pour­rait se dé­rou­ler en juin pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.