L’hô­tel La­fon­taine en cendres

La Petite-Nation - - LA UNE - >Jes­sy La­flamme

L’ in­cen­die qui a ra­va­gé pour une deuxième fois L’hô­tel La­fon­taine est d’ori­gine ac­ci­den­telle. «Lorsque nous sommes ar­ri­vés, le feu était pris dans les murs du 1er étage, il s’est ra­pi­de­ment pro­pa­gé dans le reste du bâ­ti­ment», a in­di­qué le di­rec­teur du ser­vice des in­cen­dies de Thur­so, Gas­ton Cé­cyre.

Le feu a dé­bu­té vers 16h10 le 4 mars der­nier. Les pom­piers de Lochaber Ouest et de Gatineau sont ve­nus en aide à ceux de Thur­so.

«Au­cun pom­pier n’est en­tré à l’in­té­rieur parce que c’était trop dan­ge­reux, a ajou­té M. Cé­cyre. Mais, nous avons uti­li­sé une pelle pour des­cendre les murs afin d’être en me­sure d’ar­ro­ser plus fa­ci­le­ment.»

Les pom­piers ont ter­mi­né leur tra­vail vers 12h30. Le len­de­main ma­tin, une pelle a dé­mo­li le reste du bâ­ti­ment. Le pro­prié­taire de l’édi­fice de­vrait net­toyer les dé­bris as­sez ra­pi­de­ment.

Les en­quê­teurs du Bu­reau ré­gio­nal d’en­quête de l’Ou­taouais se trou­vaient sur place. Après ana­lyse, ils ont conclu à un in­cen­die d’ori­gine ac­ci­den­telle.

De­puis le dé­but de l’an­née, les pom­piers de Thur­so sont in­ter­ve­nus sept fois. «C’est la pre­mière fois en 44 ans qu’on éteint au­tant de feu», a af­fir­mé M. Cé­cyre.

Par ha­sard, les in­cen­dies se dé­roulent tou­jours au dé­but du mois. «C’est vrai­ment étrange, et en plus, ce sont sou­vent de gros in­cen­dies», a-t-il pré­ci­sé.

L’hô­tel La­fon­taine avait brû­lé pour une pre­mière fois le 1er fé­vrier der­nier. La cuisson d’ailes de pou­let se­rait pro­ba­ble­ment à l’ori­gine de ce pre­mier in­cen­die.

Ce bâ­ti­ment avait été construit en 1896. Il a ap­par­te­nu à trois gé­né­ra­tions de la fa­mille por­tant le même nom.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.