Des pré­po­sés aux bé­né­fi­ciaires agres­sés au tra­vail

La Petite-Nation - - CHRONIQUE D’HUMEUR - LOUIS-CHARLES POU­LIN louis-charles.pou­lin@tc.tc

SAN­TÉ. Le Con­seil cen­tral des syn­di­cats na­tio­naux de l’ou­taouais (CCSNO-CSN) et la Fé­dé­ra­tion de la san­té et des ser­vices so­ciaux (FSSS-CSN) dé­noncent la vio­lence en­vers les pré­po­sés aux bé­né­fi­ciaires par des pa­tients dans les centres d’hé­ber­ge­ment et de soins de longue du­rée (CHSLD) dans le cadre de la se­maine de la san­té et de la sé­cu­ri­té au tra­vail.

«Nos pré­po­sés aux bé­né­fi­ciaires sont lit­té­ra­le­ment agres­sés par des pa­tients. […] Il y a eu des com­mo­tions cé­ré­brales, des gens se font cra­cher des­sus et gra­fi­gner. Ça n’a pas de sens», dé­plore le pré­sident du CCSNO-CSN, Mi­chel Qui­ja­da. Se­lon lui, il est im­pé­ra­tif de re­cons­truire des co­mi­tés de san­té et de sé­cu­ri­té puis de s’as­seoir avec l’em­ployeur pour trou­ver des so­lu­tions pour ré­gler cette si­tua­tion qu’il juge in­ac­cep­table. «Ce n’est pas vrai qu’il y a des pré­po­sés aux bé­né­fi­ciaires qui vont se pré­sen­ter au tra­vail et man­ger des claques sur la gueule. Il faut trou­ver des so­lu­tions», ajoute ce­lui qui dé­nonce le laxisme des em­ployeurs du ré­seau en termes de san­té et de sé­cu­ri­té. «On voit des pré­po­sés qui ren­contrent la di­rec­tion et qui leur ex­posent le pro­blème et on leur dit : at­tache-toi pe­tit gars parce que ce n’est pas fi­ni et ça va être en­core pire», in­dique ce­lui qui en­cou­rage les em­ployés à dé­non­cer les agres­sions qu’ils su­bissent. «Le Centre in­té­gré de san­té et des ser­vices so­ciaux de l’ou­taouais (CISSSO), dans sa ré­or­ga­ni­sa­tion de­puis quelques mois, laisse de cô­té la san­té et la sé­cu­ri­té au tra­vail», croit M. Qui­ja­da qui ajoute que les com­pres­sions bud­gé­taires du gou­ver­ne­ment, dans les der­nières an­nées, ont des im­pacts né­ga­tifs sur les em­ployés du ré­seau de la san­té et aus­si les pa­tients.

Dans les ins­tal­la­tions du CSSS de Pa­pi­neau, en­vi­ron 20% des pré­po­sés aux bé­né­fi­ciaires sont ac­tuel­le­ment ab­sents du tra­vail pour des rai­sons de san­té ou après avoir su­bi une lé­sion pro­fes­sion­nelle. Le pré­sident du Syn­di­cat des tra­vailleuses et tra­vailleurs du CSSS de Pa­pi­neau – CSN, Paul Car­rière, re­marque que les sa­la­riés ne sont pas écou­tés par leur em­ployeur. «Ils disent qu’ils nous écoutent, mais rien ne se fait. De­puis que c’est le CISSSO, c’est un mo­no­logue qui va dans un seul sens. […] Ce qui a été dit à nos membres, c’est que ça va al­ler en s’ag­gra­vant et que s’ils ne sont pas contents, ils n’ont qu’à se trou­ver un autre em­ploi.» Se­lon le vice-pré­sident ré­gio­nal de la FSSS-CSN, Ch­ris­tian Meilleur, on ne peut pas ré­pondre ain­si à ces tra­vailleurs qui sont au bout du rou­leau. «Sou­vent, on dit qu’on va es­sayer de les rem­pla­cer, mais on ne peut pas parce qu’on a de la dif­fi­cul­té à em­bau­cher de nou­velles per­sonnes», ajoute ce­lui qui croit que plus de sou­tien et de for­ma­tions pour­raient être don­nés aux em­ployés pour les ai­der concrè­te­ment.

L’agente d’in­for­ma­tion au CISSSO, Ge­ne­viève Cô­té, men­tionne que l’em­ployeur a l’in­ten­tion d’ai­der ses em­ployés en s’as­soyant avec le syn­di­cat. «Lors­qu’on au­ra bien cer­né la si­tua­tion avec le syn­di­cat et mieux com­pris ce qui se passe sur le plan­cher avec nos en­quêtes, il y au­ra un plan d’ac­tion re­quis qui va être mis en place», men­tionne-t-elle. «On sa­vait qu’il y avait une cer­taine pro­blé­ma­tique et le syn­di­cat nous l’a sou­le­vée clai­re­ment hier», dit-elle en fai­sant re­mar­quer qu’une for­ma­tion a été don­née cet été à ce su­jet. «Dans le ter­ri­toire de Pa­pi­neau cet été, il y a eu une for­ma­tion de base don­née à une par­tie des em­ployés pour les ai­der à mieux ré­agir dans cer­taines si­tua­tions. Notre in­ten­tion est de don­ner une for­ma­tion plus pous­sée pour tout le per­son­nel et ça va se faire en jan­vier.»

(Pho­to TC Me­dia – Louis-charles Pou­lin)

Mi­chel Qui­ja­da, Paul Car­rière et Ch­ris­tian Meilleur dé­noncent les si­tua­tions de tra­vail dif­fi­ciles des pré­po­sés aux bé­né­fi­ciaires dans les centres d’hé­ber­ge­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.