Qué­bec al­longe 325 000$ pour le pro­gramme Ré­no­ré­gion dans Pa­pi­neau 2000$

La Petite-Nation - - ACTUALITÉS - PAS­CAL LAPLANTE pas­cal.laplante@tc.tc

RÉ­SI­DEN­TIEL. La MRC de Pa­pi­neau pour­ra comp­ter sur une en­ve­loppe plus gé­né­reuse cette an­née afin de sub­ven­tion­ner la ré­no­va­tion de ré­si­dences sur le ter­ri­toire.

Le dé­pu­té de Pa­pi­neau, Alexandre Iracà, en a fait l’an­nonce mer­cre­di ma­tin, en sou­li­gnant que le gou­ver­ne­ment du Qué­bec a dé­ci­dé de re­mettre 325 000$ pour le pro­gramme. Cette somme ser­vi­ra à ai­der des per­sonnes au re­ve­nu mo­deste de pou­voir faire des ré­pa­ra­tions à la struc­ture de leur mai­son.

«Cette somme est bo­ni­fiée par rap­port aux an­nées pas­sées et ce­la fa­vo­ri­se­ra l’amé­lio­ra­tion du parc im­mo­bi­lier ré­si­den­tiel dans Pa­pi­neau», a-t-il in­di­qué lors de l’an­nonce à la­quelle plu­sieurs maires as­sis­taient.

D’ailleurs, la pré­fète de la MRC Pa­pi­neau et mai­resse de Plai­sance, Pau­lette La­lande, a si­gni­fié que ces sommes sont très at­ten­dues par les ré­si­dents du ter­ri­toire qui sou­haitent ef­fec­tuer des ré­pa­ra­tions sou­vent ur­gentes.

«Les per­sonnes plus âgées – des per­sonnes d’ex­pé­rience – ont be­soin de cette aide car elle leur per­met de res­ter chez eux le plus long­temps pos­sible et per­met de gar­der les gens dans leur mi­lieu de vie plu­tôt que de de­voir dé­mé­na­ger et s’ex­pa­trier en ville.»

DE L’AT­TENTE

Ce­pen­dant, le pro­gramme Ré­no­ré­gion connaît son lot de dé­fis et l’at­tente pour ob­te­nir une sub­ven­tion at­teint les deux ans.

La rai­son prin­ci­pale est que le gou­ver­ne­ment du Qué­bec, en 2012 et 2013, avait mis en veilleuse le pro­gramme, ce qui a créé un vide tem­po­raire. C’est pour­quoi le pro­gramme est bo­ni­fié d’an­née en an­née afin de rat­tra­per le manque à ga­gner.

L’ins­pec­teur ac­cré­di­té par la So­cié­té d’ha­bi­ta­tion du Qué­bec, Fran­çois Rieux, sou­ligne d’ailleurs que les gens at­tendent long­temps leur tour et que les sommes ob­te­nues du gou­ver­ne­ment tran­sitent ra­pi­de­ment vers les pro­prié­taires de ré­si­dences.

«Il y a une grosse de­mande. Ce­pen­dant, on in­vite les gens à ne pas hé­si­ter à ap­pli­quer au pro­gramme parce qu’il y a tou­jours des sommes dis­po­nibles d’autres MRC qui n’ont pas uti­li­sé la somme com­plète qui leur a été dé­dié. On a de belles his­toires de gens ici qui ont pu re­trou­ver un sou­rire après avoir réa­li­sé des tra­vaux.»

Le pro­gramme Ré­no­ré­gion per­met de réa­li­ser des tra­vaux d’au moins 2000$ pour cor­ri­ger des dé­fec­tuo­si­tés ma­jeures, que ce soit des pro­blèmes d’élec­tri­ci­té, de toi­ture, de struc­ture, de chauf­fage, de plom­be­rie, d’iso­la­tion ou de fon­da­tion, entre autres.

La va­leur de la ré­si­dence ne doit pas dé­pas­ser les 100 000$ et l’ap­pli­quant ne doit pas ga­gner un re­ve­nu su­pé­rieur à 28 000$ pour avoir droit à une pleine sub­ven­tion. Il est tou­te­fois pos­sible d’ob­te­nir une aide par­tielle jus­qu’à un sa­laire de 35 000$ mais au-de­là de ce chiffre, l’aide cesse. La sub­ven­tion maxi­male est de 12 000$.

«C’est quand même un pro­gramme qui a été amé­lio­ré, parce qu’elle peut at­teindre 95% du coût re­con­nu alors qu’avant, c’était 90%. Ça semble ano­din, mais pour une per­sonne à faible re­ve­nu, 600$ de moins à payer sur une Le mon­tant mi­ni­mal des tra­vaux à réa­li­ser sur la ré­si­dence.

(Photo: TC Media – Pas­cal Laplante)

Le pro­gramme Ré­no­ré­gion a été bo­ni­fié cette an­née et per­met­tra à plus de gens d’ob­te­nir des fonds pour ré­no­ver leur do­mi­cile.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.