«Sommes-nous de­ve­nus à ce point une so­cié­té in­di­vi­dua­liste?» - Da­niel Bock

La Petite-Nation - - ACTUALITÉS - PAS­CAL LA­PLANTE pas­cal.la­plante@tc.tc

TAXES SCO­LAIRES. Le dé­bat sur les taxes sco­laires s’est ame­né au con­seil des maires de la MRC de Pa­pi­neau et plu­sieurs sont in­quiets des im­pacts que les chan­ge­ments pour­raient avoir sur leurs écoles.

Plu­sieurs élus sont in­quiets de voir que les ci­toyens ayant la pos­si­bi­li­té de le faire changent leur compte de taxes de la Com­mis­sion sco­laire au Coeur-des-val­lées vers Wes­tern Qué­bec afin de ne pas su­bir la hausse de taxes. Ce­pen­dant, l’ef­fet est d’ac­cé­lé­rer le compte des ci­toyens qui ne peuvent le faire.

Le maire de Thur­so, Be­noît Lauzon, a te­nu à af­fir­mer qu’il était très pré­oc­cu­pé par le geste po­sé par les ci­toyens. C’est pour­quoi il a l’in­ten­tion d’en­voyer une lettre à tous les ci­toyens de sa mu­ni­ci­pa­li­té afin que ceux-ci s’adressent à leur dé­pu­té et mettre pres­sion sur Qué­bec pour qu’ils cor­rigent la si­tua­tion.

«On veut tous at­ti­rer des jeunes fa­milles dans nos mu­ni­ci­pa­li­tés, mais pour que ça soit pos­sible, ça prend des écoles. Si on ne règle pas ça, ce sont nos écoles qui se­ront en dan­ger et ça va frei­ner le dé­ve­lop­pe­ment», in­dique M. Lauzon.

Plu­sieurs ont in­di­qué consi­dé­rer l’idée d’en­voyer la même lettre à leurs ci­toyens et faire pres­sion sur Qué­bec afin de cor­ri­ger le dés­équi­libre qui existe entre les com­mis­sions sco­laires sur son ter­ri­toire.

Il faut com­prendre que le mon­tant que pré­lève chaque com­mis­sion sco­laire est dic­té par le gou­ver­ne­ment du Qué­bec, ce qui oblige pré­sen­te­ment les conseils des écoles fran­co­phones à haus­ser leurs taxes. Puis en quit­tant vers la Wes­tern Qué­bec, l’écart s’ac­cen­tue car moins de fran­co­phones paient leurs taxes, et le far­deau est alors sur les fa­milles qui sont for­cés à prendre la fac­ture.

Une si­tua­tion qui a fait sor­tir de ses gonds le maire de Notre-dame-de-la-paix, Ma­thieu Bock: «Sommes-nous de­ve­nus à ce point une so­cié­té in­di­vi­dua­liste? On est vrai­ment ren­du là, au Qué­bec, à chan­ger de compte de taxes après avoir pro­fi­té du ser­vice (d’édu­ca­tion).»

Le maire de Mon­te­bel­lo, Luc Mé­nard, a alors af­fir­mé que les mu­ni­ci­pa­li­tés de­vraient toutes adop­ter des ré­so­lu­tions pour dé­non­cer ce qu’il qua­li­fie de «trou dans la loi». «On doit se mo­bi­li­ser et sup­por­ter nos écoles.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.