Un pro­jet pour ai­der les jeunes à rac­cro­cher dis­po­nible en 2018?

La Petite-Nation - - COMMUNAUTAIRE - PAS­CAL LA­PLANTE pas­cal.la­plante@tc.tc

PER­SÉ­VÉ­RANCE. Un pro­jet de de va­lo­ri­sa­tion bouillonne pré­sen­te­ment à Bu­ckin­gham et pour­rait être ex­por­té dans la Pe­tite-na­tion en 2018.

Ils ont entre 18 et 29 ans, n’ont pas ter­mi­né leur se­con­daire et bon nombre ne l’ont pas eu fa­cile dans la vie. Ce­pen­dant, ils oeuvrent comme des four­mis à la Mie de l’en­traide, une banque ali­men­taire, et la Mie chez vous, un ser­vice trai­teur af­fi­lié, qui leurs per­mettent d’ac­qué­rir de l’ex­pé­rience et éven­tuel­le­ment dé­cro­cher un em­ploi.

«Ces jeunes sont ju­me­lés à des em­ployés de la Mie, et ils ap­prennent à de­ve­nir aide-ali­men­taire, ap­pren­tis, li­vreurs, com­mis. Au bout d’un an, plu­sieurs re­tournent aux études ou se trouvent un em­ploi dans leur do­maine», sou­ligne l’agente en en­tre­pre­na­riat jeu­nesse au Car­re­four jeu­nesse em­ploi de Pa­pi­neau, Shau­na-louise Ca­me­ron.

Le pro­jet pour­rait être ex­por­té, en 2018, dans la Pe­tite-na­tion, pour per­mettre aux jeunes de ce coin de pays de pou­voir vivre la même ex­pé­rience. Des dis­cus­sions sont en cours avec l’al­liance ali­men­taire de Pa­pi­neau pour ex­por­ter la re­cette à suc­cès.

«C’est dans les plans pour le dé­mar­rer l’an pro­chain, ex­plique Mme Ca­me­ron. On es­père être en me­sure de le faire, ce­pen­dant, le dé­fi du trans­port se pose pour que les par­ti­ci­pants puissent se rendre sur les lieux.»

La Mie est aus­si en­ga­gée à l’école Ste­fa­mille/aux Trois-che­mins, à Thur­so, dans un pro­jet d’at­tes­ta­tion d’études qui fait tra­vailler des jeunes de l’éta­blis­se­ment au sein de la ca­fé­té­ria. Six jeunes en dif­fi­cul­té ont ain­si pu s’ac­cro­cher à leurs études.

«Les jeunes qui sont là, ce sont sou­vent des jeunes qui sont à risque. Nous les for­mons avec notre cui­si­nière, qui leur en­seigne à faire le tra­vail pour le ma­tin et le mi­di. C’est aus­si une belle réus­site», ajoute M. De­ny.

DES RÉ­SUL­TATS

La deuxième co­horte du pro­gramme de ré­in­ser­tion a dé­bu­té en juillet avec près d’une di­zaine de jeunes. En 2016, l’ex­pé­rience avait aus­si été ten­tée et fut un suc­cès, car sur sept des par­ti­ci­pants, six d’entre eux ont soit dé­ci­dé de re­tour­ner aux études ou ont ob­te­nu du tra­vail.

«Nous en avons en­ga­gé deux à temps plein, ils sont in­té­grés à notre per­son­nel», ex­plique Da­vid Re­ny, di­rec­teur gé­né­ral de la Mie de l’en­traide, qui cha­peaute éga­le­ment le ser­vice de trai­teur qui pré­pare 56 000 re­pas an­nuel­le­ment pour di­vers or­ga­nismes et des per­sonnes ayant be­soin d’aide ali­men­taire.

Les par­ti­ci­pants re­çoivent un mon­tant de 50$ par se­maine et bé­né­fi­cient d’une aide ali­men­taire. Chaque jour où ils tra­vaillent, ils sont aus­si in­vi­tés à dî­ner en groupe. Une ex­pé­rience va­lo­ri­sante et bé­né­fique, pré­cise M. Re­ny.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.