«Peu im­porte la sen­tence qu’il au­rait pu avoir, ça ne me re­don­ne­ra pas ma vie d’en­fant»

La Petite-Nation - - ACTUALITÉS - MA­RIE PIER LÉ­CUYER ma­rie­pier.le­cuyer@tc.tc

JUS­TICE. Main­te­nant que son agres­seur est der­rière les bar­reaux, la vic­time d’yves Blais ten­te­ra dé­sor­mais de tour­ner la page.

Re­con­nu cou­pable en jan­vier der­nier, le ré­sident du Lac-simon a re­çu sa sen­tence il y a quelques jours au Pa­lais de jus­tice de Ga­ti­neau.

«Peu im­porte la sen­tence qu’il au­rait pu avoir, ça ne me re­don­ne­ra pas ma vie d’en­fant», ra­conte la vic­time, dont on tai­ra l’iden­ti­té. confie-t-elle. Une chance que ma fa­mille était là, mon ma­ri, mes en­fants. À plu­sieurs re­prises, j’ai vou­lu lâ­cher, mais ma fa­mille me di­sait de ne pas lâ­cher»

Main­te­nant que c’est ter­mi­né, elle est contente d’être al­lée jus­qu’au bout. «Il va res­ter à moi d‘es­sayer de mettre les ou­tils en place pour être ca­pable de tour­ner la page et conti­nuer ma vie. Mais j’ai vrai­ment es­poir d’être ca­pable de la tour­ner.»

Rap­pe­lons que la vic­time a été agres­sée de l’âge de 5 à 13 ans. L’homme a de­man­dé à plu­sieurs re­prises à la jeune vic­time de po­ser des gestes de na­ture sexuelle. «Je me trouve en­core dé­gueu­lasse d’avoir fait ce­la, mais je com­prends que j’étais juste un en­fant. Mais c’est dif­fi­cile pa­reil à ac­cep­ter.»

(Photo - Deposit Pho­tos)

Main­te­nant que Yves Blais est der­rière les bar­reaux, sa vic­time veut tour­ner la page.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.