Cloé La­dou­ceur, cham­pionne qué­bé­coise

La Petite-Nation - - SPORTS - AN­TO­NY DA SIL­VA-CASIMIRO an­to­ny.da­sil­va­ca­si­mi­ro@tc.tc

ÉQUI­TA­TION. Quand on l’en­tend par­ler, on dé­note dans sa voix, un grand sen­ti­ment de fier­té. Et avec rai­son.

Cloé La­dou­ceur a été nom­mée cham­pionne qué­bé­coise de rei­ning, une ca­té­go­rie de dres­sage wes­tern en équi­ta­tion, à la fin du mois d’août à So­rel-tra­cy. De­puis six ans, elle par­ti­cipe aux com­pé­ti­tions ré­gio­nales et ces deux der­nières an­nées, elle s’est qua­li­fiée dans la classe Dé­bu­tant au ni­veau pro­vin­cial.

Âgée de 18 ans, cette ré­si­dente de Saint-an­dré-avel­lin a épa­té la ga­le­rie en Mon­té­ré­gie. Dans ses com­pé­ti­tions, un poin­tage par­fait équi­vaut à 70. Elle a com­plé­té le cham­pion­nat qué­bé­cois avec une note de 69,5 points.

Une seule er­reur de par­cours. «C’est rare d’avoir 70. Mon poin­tage était ex­cellent. Sur­tout que je ne m’at­ten­dais pas à ga­gner. Je ne vi­sais même pas de mé­daille, je vou­lais juste ac­qué­rir de l’ex­pé­rience», a men­tion­né la prin­ci­pale in­té­res­sée.

Être cham­pion qué­bé­cois, c’est une chose. Ce qui rend la per­for­mance de Cloé plus ma­gis­trale que les autres, c’est la com­pli­ci­té qu’elle avec Ari­zo­na Cab Ri­der, son cheval.

Il faut com­prendre qu’en équi­ta­tion, plu­sieurs ca­va­liers sortent leur por­te­feuille, voire leur ché­quier pour fi­gu­rer par­mi l’élite. Cer­tains dé­boursent jus­qu’à 50 000$ pour faire l’ac­qui­si­tion d’un cheval com­plè­te­ment dres­sé par des pro­fes­sion­nels du rei­ning.

Cloé, elle, a tout fait par el­le­même. Elle a eu Ari­zo­na Cab Ri­der quand il était tout jeune en 2011. Elle a com­men­cé à le dres­ser par elle-même et de­puis trois ans, c’est son cheval de rei­ning, s’en­traî­nant même six jours par se­maine.

«Le rei­ning est une ca­té­go­rie plus com­plexe que les autres en équi­ta­tion. Il faut que ton cheval t’écoute par­fai­te­ment.»

C’est pour cette rai­son que des ca­va­liers payent une for­tune pour avoir un cheval bien dres­sé. Cloé a re­çu plu­sieurs fé­li­ci­ta­tions de­puis sa vic­toire à So­rel-tra­cy. Les éton­ne­ments des ac­teurs bien connus du mi­lieu équestre se sont mul­ti­pliés lors­qu’elle a confié qu’elle avait ef­fec­tué le dres­sage com­plet – de A à Z – d’ari­zo­na Cab Ri­der.

«Je suis fière, vrai­ment fière, d’avoir fait ça toute seule. Ce n’est pas fa­cile. Ç’a pris du temps, mais Ari­zo­na et moi on s’en­tend tou­jours bien. Ce sont des an­nées et des an­nées de pra­tique qui nous ont me­nés là où on est au­jourd’hui.»

Pro­chaine étape? Faire des com­pé­ti­tions de l’as­so­cia­tion qué­bé­coise de rei­ning, là où le ca­libre est en­core plus éle­vé, en mai pro­chain pour le dé­but de la nou­velle sai­son.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.