Des re­la­tions d’af­faires se tissent au RV des ma­nu­fac­tu­riers

La Petite-Nation - - ACTUALITÉS - LOUIS-CHARLES POU­LIN louis-charles.pou­lin@tc.tc

ÉCO­NO­MIE. Une tren­taine d’en­tre­prises ma­nu­fac­tu­rières et une dou­zaine d’or­ga­nismes gou­ver­ne­men­taux et pa­ra­gou­ver­ne­men­taux ré­gio­naux se sont ras­sem­blés, à Thur­so, dans le cadre du Ren­dez-vous des ma­nu­fac­tu­riers.

Cet évé­ne­ment, or­ga­ni­sé par la SADC de Pa­pi­neau, avait pour but d’ini­tier des ren­contres et des dis­cus­sions, afin de développer des re­la­tions d’af­faires entre les en­tre­prises ci­blées et les in­ter­ve­nants qui ont des pro­grammes pour leurs pro­jets. Cet ob­jec­tif est at­teint, af­firme la di­rec­trice gé­né­rale de la SADC Mé­lis­sa Ber­ge­ron, pour qui ce ras­sem­ble­ment était né­ces­saire. «Nous avons consta­té que L’ADN de notre éco­no­mie était prin­ci­pa­le­ment cen­tré sur le sec­teur des services. Le sec­teur de la fa­bri­ca­tion de biens re­pré­sente en ce mo­ment seule­ment 4 % des en­tre­prises pré­sentes sur le ter­ri­toire de la SADC», fait-elle re­mar­quer en ajou­tant que son or­ga­nisme a mis sur pied un plan d’ac­tion pour di­ver­si­fier l’éco­no­mie ré­gio­nale, en mi­sant sur les en­tre­prises ma­nu­fac­tu­rières.

Elle croit que ce type d’en­tre­prise a un im­pact du­rable sur le mi­lieu. «Prin­ci­pa­le­ment pour l’em­ploi qu’elle crée, mais aus­si pour la créa­tion de ri­chesse qu’elle ap­porte en dé­ve­lop­pant des ex­per­tises propres à leur pro­duc­tion», ex­plique Mme Ber­ge­ron qui pré­cise que la dis­po­ni­bi­li­té des pro­grammes d’aide à ce type d’en­tre­prise re­pré­sente un en­jeu éco­no­mique im­por­tant. Le maire de Thur­so, Be­noit Lau­zon, nou­vel­le­ment ré­élu, était sur place et, lui aus­si, es­time que le Ren­dez-vous des ma­nu­fac­tu­riers était une belle oc­ca­sion de faire connaître les pro­grammes en place. «On est ba­sé sur­tout au ni­veau de l’in­dus­trie fo­res­tière et il faut di­ver­si­fier notre éco­no­mie. Des jour­nées comme au­jourd’hui, c’est ex­cellent pour se faire connaître et faire connaître notre mu­ni­ci­pa­li­té», in­dique-t-il en pré­ci­sant qu’il a dis­cu­té avec des en­tre­prises sur la pos­si­bi­li­té qu’elles s’ins­tallent à Thur­so. Rap­pe­lons que la mu­ni­ci­pa­li­té a pré­vu une en­ve­loppe an­nuelle au bud­get afin d’at­ti­rer des en­tre­prises sur son ter­ri­toire, no­tam­ment, Moun­tain Gra­nite der­niè­re­ment.

Le co­or­don­na­teur du pro­jet Sy­ner­gie Ou­taouais du CREDDO, Nicolas Greu­gny, était lui aus­si pré­sent pour par­ler aux en­tre­prises des avan­tages de l’éco­no­mie cir­cu­laire, entre autres, en op­ti­mi­sant la ges­tion de leurs dé­chets. Par exemple, Lau­zon Plan­chers de bois ex­clu­sifs, ba­sé dans la ré­gion, qui se sert des co­peaux de bois pour faire de la gra­nule. De son cô­té, le pré­sident de Live Edge Tim­ber Co, Ke­vin Sla­ma, qui était de pas­sage à l’émis­sion Dans l’oeil du dra­gon der­niè­re­ment, était pré­sent pour ren­con­trer des re­pré­sen­tants du gou­ver­ne­ment et par­faire un par­te­na­riat avec un autre en­tre­pre­neur. «Même si on est deux com­pa­gnies qui font des meubles, on ne vise pas né­ces­sai­re­ment les mêmes clients. Il faut tous s’en­trai­der», croit-il.

(Pho­to TC Me­dia – Louis-charles Pou­lin)

Une tren­taine d’en­tre­prises ma­nu­fac­tu­rières et une dou­zaine d’or­ga­nismes gou­ver­ne­men­taux se sont ras­sem­blés dans le cadre du Ren­dez-vous des ma­nu­fac­tu­riers.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.