LES GRANDS PRO­JETS

La Petite-Nation - - ACTUALITÉS -

La ville de Ga­ti­neau a fait connaître plu­sieurs de ses prio­ri­tés. J’aime voir nos élus se mettre en mode ac­tion. L’im­por­tant, dans notre monde en mou­ve­ment, c’est de bou­ger ! Faire du sur­place en po­li­tique a ses li­mites. Consul­ta­tions pu­bliques, études à ré­pé­ti­tions, dis­cus­sions sté­riles entre clans di­vi­sés exas­pèrent les ci­toyens. La ma­jo­ri­té des contri­buables sou­haitent que les dé­ci­deurs se rendent ra­pi­de­ment à la fi­na­li­té des pro­jets, en res­pec­tant l’échéan­cier et les bud­gets al­loués.

Alors, sor­tons les ‘pé­pines’, les ré­tro­ca­veuses, les grosses pelles, pre­nons la pho­to of­fi­cielle des po­li­ti­ciens (sou­rire aux lèvres de­vant un tas de terre), et creu­sons, bâ­tis­sons, dé­ve­lop­pons in­tel­li­gem­ment. Bref, gar­dons le cap et pas­sons aux actes.

On a dé­voi­lé le tra­cé du fu­tur train lé­ger entre Hull et Ayl­mer. En prime, un ar­ri­mage via deux ponts avec Ot­ta­wa. Go !

Le Bou­le­vard Saint-jo­seph se­ra com­plè­te­ment re­fait, re­vam­pé, entre Saint-ray­mond et Alexandre-ta­ché. On y ajou­te­ra une bande cy­clable de chaque cô­té de la rue. En 2025, Ga­ti­neau comp­te­ra un ré­seau sé­cu­ri­taire et bien amé­na­gé de 350 ki­lo­mètres de pistes cy­clables. Go !

Im­pos­sible de faire du neuf avec du vieux. Dé­mo­lis­sons l’édi­fice désuet de la Place des Pion­niers à Ayl­mer. Les ré­si­dents de ce sec­teur en ex­pan­sion mé­ritent une bi­blio­thèque mu­ni­ci­pale digne du troi­sième mil­lé­naire. Go !

Vi­sion mul­ti­sports Ou­taouais a pré­sen­té aux di­ri­geants mu­ni­ci­paux le concept fi­nal du fu­tur aré­na Guer­tin qui com­prend plu­sieurs glaces. Une bâ­tisse mo­derne, lu­mi­neuse, fonc­tion­nelle. Go !

Dans la Pe­tite-na­tion, le vieil aré­na de Pa­pi­neau­ville pour­rait être re­con­ver­ti en com­plexe mul­ti­fonc­tion­nel. Si les mu­ni­ci­pa­li­tés de Haw­kes­bu­ry, Mi­ra­bel, Saint-jé­rôme, ont été ca­pables de ren­ta­bi­li­ser un pro­jet si­mi­laire, pour­quoi pas nous ? Go !

NOMINATIONS ET ÉLEC­TIONS

Pierre Sam­son a été élu pré­sident de la Chambre de com­merce de Ga­ti­neau. Il suc­cède à Jean-claude Des­ro­siers qui y a ac­com­pli un tra­vail re­mar­quable. Né dans le Vieux-hull, comp­table agrée, homme d’af­faires, ex-can­di­dat po­li­tique, Pierre Sam­son est un adepte d’un dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique con­cer­té. Il a toutes les qua­li­tés pro­fes­sion­nelles pour me­ner à bon port la barque de la Chambre de com­merce.

Mi­reille Apol­lon qui a quit­té la vie mu­ni­ci­pale a été nom­mée vice-pré­si­dente de la Com­mis­sion ca­na­dienne pour L’UNES­CO. Une no­mi­na­tion pres­ti­gieuse pour une ci­toyenne qui avait re­çu en 2009 l’ordre de Ga­ti­neau pour ses en­ga­ge­ments so­cio­cul­tu­rels. Ex-ges­tion­naire de L’ACDI, ma­dame Apol­lon a long­temps tra­vaillé pour l’in­té­gra­tion des fa­milles im­mi­grantes. Une femme de tête qua­li­fiée. Une femme de coeur in­tense.

Marc Bureau a été nom­mé à la pré­si­dence du Re­grou­pe­ment na­tio­nal des conseils ré­gio­naux de l’en­vi­ron­ne­ment. Un che­mi­ne­ment lo­gique quand on a pré­si­dé le CREDDO. Pen­dant son man­dat de huit ans à la mai­rie, Ga­ti­neau a été choi­sie à deux re­prises comme la mu­ni­ci­pa­li­té la plus verte du Qué­bec. Il faut sa­voir re­con­naître les forces et les qua­li­tés des po­li­ti­ciens. Mon­sieur Bureau est un éco­lo­giste convain­cu.

In­ci­dem­ment, après un long dé­bat ‘ci­toyen’ sur la ges­tion des dé­chets et des ma­tières ré­si­duelles sur son ter­ri­toire, la ville de Ga­ti­neau a dé­ci­dé de re­por­ter la nou­velle ta­ri­fi­ca­tion à 2019. L’im­plan­ta­tion des nou­veaux rè­gle­ments sur la col­lecte des or­dures (quan­ti­té des dé­chets, com­post, re­cy­clage) se fe­ra pro­gres­si­ve­ment. Une sage dé­ci­sion des élus qui dé­si­rent plus de flexi­bi­li­té.

DÉ­PARTS ET AR­RI­VÉES

Après quatre sai­sons comme chef d’an­tenne du TVA Ga­ti­neau-ot­ta­wa, Ma­thieu La­combe a dé­ci­dé d’ex­plo­rer d’autres ave­nues en com­mu­ni­ca­tion. À 30 ans, il de­vient res­pon­sable des af­faires pu­bliques à la So­cié­té de trans­port de l’ou­taouais. J’ai tra­vaillé avec Ma­thieu. Je n’ai au­cun doute sur ses ca­pa­ci­tés pro­fes­sion­nelles, son éthique, et son es­prit d’équipe. Une très belle prise de la STO qui a su re­con­naître le ta­lent.

Par­lant de ta­lent et de pas­sion pour les com­mu­ni­ca­tions, c’est Pierre Do­nais qui rem­pla­ce­ra Ma­thieu à la pré­sen­ta­tion du TVA 18 heures dès la fin août. J’ai par­lé à Pierre, et croyez-moi, il a en­core le feu sa­cré après des dé­cen­nies d’ani­ma­tion à la ra­dio et à la té­lé. Très heu­reux de consta­ter que l’âge et l’ex­pé­rience mé­dia sont vus comme des atouts pour la di­rec­tion de CHOT. Bonne em­bauche.

L’aré­na Jo­seph-lu­cien-ma­lo à Pa­pi­neau­ville

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.