De jeunes en­tre­pre­neurs à votre ser­vice

La Petite-Nation - - ACTUALITÉS - LOUIS-CHARLES POU­LIN lc­pou­lin@lexis­me­dia.ca

SER­VICES.VOUS dé­si­rez faire tondre votre pe­louse, la­ver vos vitres ou votre voi­ture, faire gar­der vos en­fants ou ob­te­nir d’autres ser­vices du genre? Vous pou­vez dé­sor­mais contac­ter les jeunes de la Coo­pé­ra­tive d’ini­tia­tion à l’en­tre­pre­neu­riat col­lec­tif (CIEC).

Âgés entre 14 et 17 ans, ces jeunes en­tre­pre­neurs sont à la re­cherche de con­trats de toutes sortes à ef­fec­tuer pour ai­der les ré­si­dents de la Pe­tite-na­tion, que ce soit d’ai­der au ni­veau du jar­di­nage, de la réa­li­sa­tion d’une construc­tion mi­neure, de pein­tu­rer, d’ani­mer des événements et bien plus. Du­rant l’été, ces jeunes vi­vront pour la plu­part une pre­mière ex­pé­rience de tra­vail, so­cia­li­se­ront avec leurs col­lègues, ap­pren­dront à mon­ter une pe­tite en­tre­prise, ob­tien­dront de la for­ma­tion va­riée sur dif­fé­rents mé­tiers et amas­se­ront un peu d’ar­gent de poche grâce à leur CIEC. Il existe trois CIEC sur le ter­ri­toire de la Pe­tite-na­tion, soit à Plai­sance et à Thur­so qui des­servent leur mu­ni­ci­pa­li­té res­pec­tive, ain­si qu’une autre ba­sée à Saint-an­dréa­vel­lin qui peut of­frir des ser­vices par­tout dans la Pe­tite-na­tion à l’ex­cep­tion des mu­ni­ci­pa­li­tés de Thur­so et Plai­sance.

À Saint-an­dré-avel­lin, la quin­zaine d’en­tre­pre­neurs de la CIEC pro­cé­de­ront à leur lan­ce­ment of­fi­ciel, le 6 juillet, avec un lave-au­to au BMR Groupe Yves Ga­gnon. Cette ac­ti­vi­té leur per­met­tra d’amas­ser des fonds pour les ai­der à of­frir leurs ser­vices du­rant l’été jus­qu’à la fin août. Tout au long de l’été, ils se­ront su­per­vi­sés par leurs ani­ma­teurs, Fé­lix Ros­si­gnol et Maude Em­ma­nuelle Pear­son Gau­dreault, dans la réa­li­sa­tion de leurs con­trats. Ceux-ci ex­pliquent que la CIEC, au­tre­fois ap­pe­lée Coo­pé­ra­tive jeu­nesse de Ser­vices (CJS), met beau­coup d’ac­cent sur la for­ma­tion conti­nue des jeunes. «Le coeur du pro­jet reste le même, soit d’of­frir des ser­vices à la com­mu­nau­té avec les jeunes comme main-d’oeuvre. Ça per­met de les fa­mi­lia­ri­ser avec le mar­ché du tra­vail et d’en­ri­chir leur C.V.», ex­pliquent les deux ani­ma­teurs qui spé­ci­fient que les jeunes ob­tiennent en­vi­ron 10 $ de l’heure en tra­vaillant sur les dif­fé­rents con­trats. Les ani­ma­teurs s’oc­cupent de faire une es­ti­ma­tion pour cha­cun des con­trats et de s’as­su­rer de la sé­cu­ri­té des jeunes, in­forment-ils, en ajou­tant que les en­tre­pre­neurs sont as­su­rés et bien for­més.

Au sein de la CIEC, les ani­ma­teurs in­diquent que ce sont les jeunes qui prennent les dé­ci­sions et qui gèrent la coo­pé­ra­tive. À cet ef­fet, trois co­mi­tés ont été créés, soit un pour les fi­nances, un pour le mar­ke­ting et un autre pour les res­sources hu­maines. De plus, des rôles ont été at­tri­bués, dont ce­lui de pré­sident qui a été re­mis à Ni­co­las La­croix âgé de 14 ans. Ce se­ra pour lui une pre­mière ex­pé­rience du genre. «J’aime bien le cô­té so­cial de la CIEC et aus­si de pou­voir bé­né­fi­cier de di­verses expériences de tra­vail», in­dique ce­lui qui es­time qu’il se­ra da­van­tage prêt à oc­cu­per un em­ploi par la suite. «Ça nous per­met d’aug­men­ter notre confiance et d’ai­der des per­sonnes âgées, des pe­tites fa­milles ou n’im­porte quelle per­sonne qui manque de temps pour tondre sa pe­louse par exemple», ex­plique-t-il.

L’an­née der­nière, les jeunes de Saint-an­dréa­vel­lin avaient réa­li­sé en moyenne une di­zaine de con­trats par se­maine sur le ter­ri­toire de la Pe­tite-na­tion. Cet été, l’ob­jec­tif est de dou­bler le nombre de con­trats. «Les gens qui vont nous ap­pe­ler, peuvent s’at­tendre à re­ce­voir les ser­vices de jeunes qui sont tra­vaillants et qui veulent bien faire les choses. Oui on le fait pour avoir un sa­laire, mais on le fait aus­si pour que les clients soient contents», ex­prime le pré­sident, Ni­co­las La­croix. «On a des jeunes mo­ti­vés à tra­vailler et je pense que ça va être un bel été et un gros été au ni­veau des con­trats et des for­ma­tions pour eux», conclut Fé­lix Ros­si­gnol.

Pour re­joindre les jeunes en­tre­pre­neurs de la CIEC de Saint-an­dré-avel­lin, 819 983-4519, co­or­do­na­teurss­ciec@hot­mail.com ou CJS pré­ven­tion cé­sar sur Fa­ce­book.

(Pho­to La Pe­tite-na­tion – Louis-charles Pou­lin)

Une quin­zaine de jeunes font par­tie de la CIEC ba­sée à Saint-an­dré-avel­lin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.