Goon – Le der­nier des durs à cuire.

Co­mé­die de Jay Ba­ru­chel. Avec Seann William Scott et Marc-An­dré Gron­din.

La Presse - - ARTS CINÉMA - — Marc-An­dré Lussier

Plu­sieurs fac­teurs ont fait de Goon un film à suc­cès il y a cinq ans. Un hu­mour gros et gras à la Slap Shot, as­sor­ti d’une ca­ri­ca­ture ou­tran­cière des ba­gar­reurs sur glace et, sur­tout, d’un trait sa­ti­rique mordant sur le phé­no­mène de la vio­lence au ho­ckey. Sous la gou­verne de Jay Ba­ru­chel, qui, en plus du scé­na­rio, signe cette fois la réa­li­sa­tion,

Goon – Last of the En­for­cers se re­trouve pra­ti­que­ment dé­nué des atouts qui ont as­su­ré sa po­pu­la­ri­té. On se vautre plu­tôt ici dans un conte sen­ti­men­tal où s’em­pilent les cli­chés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.