Un pro­jet de rem­pla­ce­ment de lignes de 30 mil­lions$ à Ga­ti­neau

La Revue - - ACTUALITÉS - PAS­CAL LA­PLANTE pas­cal.la­plante@tc.tc

Un im­por­tant pro­jet de rem­pla­ce­ment de lignes élec­triques est pré­sen­te­ment à l’étude pour rem­pla­cer une struc­ture désuète et an­cienne entre les sec­teurs de Ga­ti­neau et de Mas­son-An­gers.

Hy­dro- Qué­bec pro­jette de re­cons­truire cer­taines lignes sur le ter­ri­toire de la ville de Ga­ti­neau entre le poste Vi­gnan, si­tué sur le bou­le­vard Gré­ber, et le poste de l’In­ter­con­nexion-Ma­cla­ren, si­tué dans le sec­teur de Mas­son-An­gers. Des consul­ta­tions ont eu lieu le prin­temps der­nier et Hy­dro-Qué­bec se pré­pare à pro­cé­der aux au­to­ri­sa­tions gou­ver­ne­men­tales afin d’en­tre­prendre les tra­vaux en 2018 au plus tard.

«La ligne arr­rive à sa fin de vie utile, un peu comme les ré­seaux d’égout et d’aque­duc dans les villes, ex­plique la porte-pa­role Ju­lie Léo­nard, chez Hy­dro-Qué­bec. Pour nous, ça fait par­tie de nos pro­jets im­por­tants pour la ré­gion.»

Un pro­jet de 30 mil­lions de dol­lars– peu­têtre plus –, éta­lé sur quelques phases, qui per­met­tra de rem­pla­cer des struc­tures et des lignes qui étaient aux normes da­tant… de l’entre deux-guerres!

« Pré­sen­te­ment, on a deux lignes qui ré­pondent aux cri­tères de 1926. On est ren­du avec des cri­tères beau­coup plus sé­cu­ri­taires main­te­nant, une nou­velle fa­mille de py­lônes qui sont uti­li­sés ailleurs au Qué­bec et qui ont fait leurs preuves. Le sys­tème fonc­tionne, mais c’est sur­tout pour évi­ter d’avoir des pro­blèmes dans le fu­tur », in­dique l’in­gé­nieur res­pon­sable du pro­jet pour Hy­dro-Qué­bec, Fran­çois Sa­vard.

Le tron­çon de ligne al­lant du bar­rage Vi­gnan jus­qu’au poste de l’usine Ré­so­lu, puis en­suite de la sta­tion Ga­ti­neau, près du bou­le­vard Gré­ber, jus­qu’à ce­lui de Tem­ple­ton, lors de la deuxième phase. En­fin, les chan­ge­ments entre la ligne entre le poste de Tem­ple­ton et le poste de l’In­ter­con­nexion-Ma­cla­ren, si­tué dans le sec­teur de Mas­son-An­gers, se fe­ra dans une autre phase.

DES PY­LÔNES PLUS HAUT

Le pay­sage de Ga­ti­neau changera avec l’ar­ri­vée des nou­veaux py­lônes. Ha­bi­tués de voir les 42 struc­tures re­liant le poste Vi­gnan à ce­lui de Tem­ple­ton, un tron­çon de 4,1km, le nombre di­mi­nue­ra à… 14.

Les struc­tures se­ront plus ma­jes­tueuses: «La hau­teur ac­tuelle moyenne est de 22 mètres pour les py­lônes. Les nou­velles se­ront de 47 mètres. C’est un im­por­tant chan­ge­ment, mais c’est pour le mieux.»

En fait, le pro­jet de rem­pla­ce­ment per­met­tra de ré­duire la nui­sance vi­suelle des tours ac­tuelles. Plus lon­gi­lignes, les nou­velles struc­tures se fon­de­ront da­van­tage dans le pay­sage et prennent moins de place sur les cô­tés, où les tours se si­tuent pré­sen­te­ment, pour être plus cen­trée.

«Pour l’im­pact vi­suel, nous avons fait une tour­née d’in­for­ma­tion au­près des gens tou­chés di­rec­te­ment, in­dique Mme Léo­nard. Quand on leur pré­sente qu’il va y avoir moins de py­lônes, que l’em­prise va être de 50m plu­tôt que de 72m, les gens étaient, dans l’en­semble, sa­tis­faits.»

Où il y au­ra le plus de chan­ge­ments, c’est entre le sec­teur de Ga­ti­neau et de Mas­sonAn­gers, entre la sta­tion Tem­ple­ton jus­qu’au poste de l’in­ter­con­nexion Ma­cla­ren.

« Pour la tra­jec­toire entre Vi­gnan et Tem­ple­ton, il est lé­gè­re­ment dé­vié, mais c’est mi­nime. Du cô­té de l’autre phase, c’est là où les chan­ge­ments sont im­por­tants, sur­tout aux en­droits où la ligne tra­verse l’au­to­route 50.»

Les struc­tures ac­tuelles tra­versent l’au­to­route en angle oblique et avec la nou­velle confi­gu­ra­tion, le trans­fert au-des­sus de la voie ra­pide se fe­ra de fa­çon per­pen­di­cu­laire. Des gens se­ront alors contents de voir les tours dis­pa­raitre, mais d’autres en au­ront de nou­velles», avance Fran­çois Sa­vard.

Un autre dé­fi était aussi de taille dans ce cor­ri­dor: «Il fal­lait te­nir compte des zones de mou­ve­ment de masse, donc il y a eu des chan­ge­ments mi­neurs dans trois sec­teurs où on sort de l’em­prise exis­tante pour évi­ter ces zones, ex­plique Mme Léo­nard.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.