Un tacle a anéan­ti le rêve d’Alexandre Ba­sia­la

La Revue - - SPORTS - AN­TO­NY DA SIL­VA-CASIMIRO an­to­ny.da­sil­va­ca­si­mi­ro@tc.tc

Alexandre Ba­sia­la de­vait re­pré­sen­ter l’équipe na­tio­nale d’Haï­ti, mais une atroce bles­sure a com­plè­te­ment nui à cette op­por­tu­ni­té do­rée.

En fait, plus qu’une oc­ca­sion. C’était un rêve in­es­pé­ré, a af­fir­mé le prin­ci­pal in­té­res­sé. Ja­mais dans sa vie, le mi­lieu de ter­rain ga­ti­nois au­rait ima­gi­né por­ter les cou­leurs d’une na­tion. En­core moins de la perle des An­tilles.

«Je suis né ici au Ca­na­da et mes pa­rents sont con­go­lais. Mais ma grand-mère ma­ter­nelle est haï­tienne. C’est pour cette rai­son que je peux re­pré­sen­ter Haï­ti. Même quand j’étais tout jeune, je ne pen­sais pas jouer pour le Ca­na­da ou le Con­go.»

«Sur­tout que c’est ar­ri­vé du jour au len­de­main. Je ne m’at­ten­dais pas à re­ce­voir cette in­vi­ta­tion. C’est comme un rêve», a fait sa­voir Alexandre qui évo­lue avec le FC Ga­ti­neau.

Tout s’est pas­sé ra­pi­de­ment pour l’ath­lète de 6’2. Lors d’un match ami­cal au dé­but du mois de juillet, son club a af­fron­té en match ami­cal l’équipe haï­tienne U20. À la fin de la ren­contre, il a été ap­pro­ché par les di­ri­geants de la for­ma­tion vi­si­teuse.

Ra­pi­de­ment, on s’est échan­gé les nu­mé­ros et les contacts. Pas ques­tion pour Alexandre de ra­ter une op­por­tu­ni­té comme celle-ci qui peut ou­vrir des portes. La se­maine sui­vante, on l’in­vi­tait of­fi­ciel­le­ment pour une joute avec l’équipe na­tio­nale se­nior le 3 sep­tembre au Mas­sa­chus­setts contre l’Uni­ver­si­té de Bos­ton.

La ce­rise sur le sun­dae? Ce pro­duit de l’école se­con­daire Mont-Bleu de­vait prendre l’avion le jour de son 23e an­ni­ver­saire pour re­joindre ses nou­veaux co­équi­piers. Il a dû an­nu­ler le pro­jet.

«J’étais vrai­ment ex­ci­té d’y al­ler. Mais j’ai eu une bles­sure. Les mé­de­cins, les phy­sios m’ont in­ter­dit de jouer. Et je ne suis pas en forme phy­sique. En­core au­jourd’hui, je cours, mais je ne joue pas. Ce ne se­ra pas avant trois se­maines, voire un mois.»

La bles­sure en ques­tion est sur­ve­nue lors du match-al­ler de la de­mi-fi­nale en Coupe PLSQ à la fin juillet. Dès les pre­mières mi­nutes, un joueur de St-Hu­bert l’a ta­clé, cram­pons en pre­mier. Son ge­nou a su­bi le choc. Tout un choc, se­lon les dires de per­sonnes qui ont as­sis­té à la par­tie ou ont pu vi­sion­ner les images.

À un tel point qu’on a dû ar­rê­ter le duel pen­dant près d’une de­mi-heure, le temps de faire dé­pla­cer une am­bu­lance pour sor­tir Alexandre du ter­rain en rai­son de l’état grave des dom­mages cau­sés.

Sa saison ex­té­rieure est fi­chue. Même s’il re­ve­nait au jeu dans les temps, la cam­pagne es­ti­vale ti­re­ra à sa fin. Le mi­lieu de ter­rain cen­tral au style ré­cu­pé­ra­teur pré­fère se concen­trer sur son jeu au fut­sal et la saison hi­ver­nale qui ar­rive.

Alexandre, qui a aus­si por­té les cou­leurs de l’Ar­se­nal de Nou­velles Fron­tières dans les rangs col­lé­giaux, ne se laisse pas dé­mo­ra­li­ser.

«J’ai gar­dé contact avec les di­ri­geants de la fé­dé­ra­tion na­tio­nale d’Haï­ti. Mon ob­jec­tif est de me faire ap­pe­ler à nou­veau. On ne sait pas ce qui peut se pro­duire d’ici là.»

Et ce n’est pas la pre­mière fois qu’il fait face à de l’ad­ver­si­té. Ayant dé­bu­té le soc­cer avec l’As­so­cia­tion de soc­cer de Hull à cinq ans, il a pour­sui­vi, es­sayant de suivre les traces de son père, qui jouait à la même po­si­tion que lui. Une idole pour lui.

À la fin de son ado­les­cence, il a ce­pen­dant pris une pause du sport pour des rai­sons per­son­nelles avant de re­prendre à 18 ans et de ten­ter sa chance avec le club se­mi-pro de la ré­gion. Après avoir fait l’équipe ré­serve, il a réus­si à se tailler une place sur l’ef­fec­tif de l’équipe pre­mière en 2016, mal­gré qu’il n’avait que 21 ans à l’époque.

Là, Alexandre Ba­sia­la s’ac­croche de re­vê­tir un jour le maillot de la na­tion haï­tienne.

(Photo TC Media – Archives)

Alexandre Ba­sia­la avec le maillot du FC Ga­ti­neau en 2016.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.