Changement de culture à Ga­ti­neau pour le dé­ve­lop­pe­ment

La Revue - - ACTUALITÉS - YAN­NICK BOURSIER yan­nick.boursier@tc.tc

La Ville de Ga­ti­neau ne sou­haite plus pla­ni­fier en dé­tail le dé­ve­lop­pe­ment de ter­rains pri­vés.

C’est un changement de culture qui s’amorce à la Ville, in­dique la di­rec­trice du mo­dule de l’Amé­na­ge­ment du ter­ri­toire et du dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique, Ca­the­rine Marchand. «On va s’en­tendre sur une vi­sion glo­bale», ex­plique-t-elle.

Le dos­sier du dé­ve­lop­pe­ment com­mer­cial dans le sec­teur d’Ayl­mer ex­plique ce changement de vi­sion de la Ville. Ga­ti­neau avait pré­vu de re­voir le dé­ve­lop­pe­ment com­mer­cial des ter­rains com­por­tant les Ga­le­ries d’Ayl­mer et le centre com­mer­cial en face. Dans la deuxième phase, une pla­ni­fi­ca­tion dé­taillée de­vait être éla­bo­rée.

Ce tra­vail a fi­na­le­ment été aban­don­né. «Ce sont des ter­rains pri­vés, af­firme Mme Marchand. Comme ville, on ne peut pas et on ne veut pas al­ler pla­ni­fier les ter­rains pri­vés.»

«On ne va pas cher­cher à tout contrô­ler, ajoute Ca­the­rine Marchand. C’est un changement de culture. Nous, on va dire ce qui est es­sen­tiel. Les pro­prié­taires vont s’en­ga­ger, mais on leur laisse la sou­plesse pour le faire.»

Parce qu’au lieu de faire une pla­ni­fi­ca­tion dé­taillée, la Ville va plu­tôt s’en­tendre avec les pro­prié­taires des ter­rains sur une vi­sion glo­bale et ce se­ra les pro­prié­taires qui au­ront à dé­ve­lop­per leur ter­rain à l’in­té­rieur de cette vi­sion. «Cette vi­sion va de­voir ren­con­trer les prin­cipes de la Ville», sou­ligne Mme Marchand.

Pour le sec­teur des Ga­le­ries d’Ayl­mer, par exemple, les prin­cipes de la Ville sont d’avoir de la mixi­té sur ces ter­rains. Et aus­si un amé­na­ge­ment plus convi­vial par rap­port à la rue. Lors­qu’il y au­ra re­dé­ve­lop­pe­ment de ces ter­rains, les pro­prié­taires de­vront te­nir compte de cette vi­sion, mais pour­ront l’éta­blir se­lon leur sou­hait.

FON­DE­RIE

La même si­tua­tion pour­rait s’ap­pli­quer au dé­ve­lop­pe­ment du sec­teur de la Fon­de­rie, a men­tion­né Mme Marchand lors d’une pré­sen­ta­tion pu­blique la se­maine der­nière. La Ville avait éta­bli un plan de dé­ve­lop­pe­ment pour ces ter­rains il y a quelques an­nées qui mi­sait sur le ré­si­den­tiel.

Ques­tion­née sur l’avan­ce­ment de ce pro­jet, Mme Marchand a confir­mé le changement d’ap­proche de la Ville. «La stra­té­gie a évo­lué. On est par­ti d’une pla­ni­fi­ca­tion très dé­taillée du site à faire da­van­tage le tra­vail par ma­ni­fes­ta­tion d’in­té­rêt.»

«Plu­tôt que ce soit nous-mêmes qui ten­tons de faire une pla­ni­fi­ca­tion, on va al­ler sol­li­ci­ter les dé­ve­lop­peurs pour voir quel est l’in­té­rêt dans le sec­teur pri­vé.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.