La re­quête se­ra ana­ly­sée

La Revue - - SPORTS - MA­RIE PIER LÉCUYER ma­rie­pier.le­cuyer@tc.tc

La re­quête de JeanC­laude Ber­ge­ron concer­nant le sta­tion­ne­ment sur la rue La­fon­taine se­ra ana­ly­sée. Mais on ignore pour l’ins­tant quand une dé­ci­sion se­ra prise quant à la res­tric­tion de sta­tion­ne­ment en place de­puis quelques an­nées sur la rue La­fon­taine.

La conseillère du dis­trict de Poin­teGa­ti­neau, My­riam Na­deau, confirme qu’une re­quête a été en­re­gis­trée dans ce dos­sier et que l’ana­lyse par les ser­vices concer­nés de la Ville de Ga­ti­neau est en cours. «Les points que M. Ber­ge­ron sou­lèvent au ni­veau des rai­sons pour ar­gu­men­ter pour en­le­ver les pan­cartes vont faire par­tie de l’ana­lyse», ex­plique-t-elle.

La res­tric­tion de sta­tion­ne­ment avait été ins­tau­rée en 2008, après une pé­ti­tion de ci­toyens. Se­lon Jean- Claude Ber­ge­ron, à l’époque, de nom­breuses per­sonnes se sta­tion­naient à cet en­droit, avant l’ar­ri­vée du Ra­pi­bus.

DES PER­MIS MAIS À CER­TAINES CONDI­TIONS

La Ville de Ga­ti­neau pré­cise qu’elle offre aux ci­toyens vi­vant dans les quar­tiers où le sta­tion­ne­ment sur rue est contrô­lé par une si­gna­li­sa­tion de se pré­va­loir d’un per­mis. Ce der­nier leur per­met de se sous­traire à la ré­gle­men­ta­tion en place. «Ce­pen­dant, cer­taines condi­tions s’ap­pliquent», pré­cise la Ville de Ga­ti­neau.

La rè­gle­men­ta­tion en place pré­cise no­tam­ment que le ré­sident qui de­mande un tel per­mis doit dé­mon­trer «qu’il ne dis­pose pas de suf­fi­sam­ment de places de sta­tion­ne­ment hors rue».

Quant au mo­ment où Jean- Claude Ber­ge­ron a re­çu un constat d’in­frac­tion, lors d’un rem­pla­ce­ment de four­naise, la Ville de Ga­ti­neau pré­cise qu’il existe un per­mis par­ti­cu­lier dans un cas où l’ac­cès au sta­tion­ne­ment de la pro­prié­té em­pêche le ré­sident de s’y sta­tion­ner. «Ce per­mis est gra­tuit pour le ré­sident.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.