Faire dé­cou­vrir le plai­sir de lire à voix haute

La Revue - - ARTS - MA­RIE PIER LÉ­CUYER ma­rie­pier.le­cuyer@tc.tc

Ques­tion de rap­pe­ler le plai­sir de lire ou de se faire ra­con­ter une his­toire, même dès le jeune âge, l’or­ga­ni­sa­tion Lis avec moi or­ga­ni­se­ra au cours des pro­chains jours di­verses ac­ti­vi­tés en Ou­taouais comme ailleurs au Qué­bec.

La Se­maine Lis avec moi se dé­roule du 1er au 8 oc­tobre et plus d’une tren­taine de ren­contres d’au­teurs et illus­tra­teurs sont pré­vus dans des bi­blio­thèques et écoles de la pro­vince.

La co­mé­dienne et au­teure de livre jeu­nesse Sophie Fau­cher en se­ra la porte-pa­role. Quand on l’a ap­pro­chée, elle a ra­pi­de­ment ac­cep­té ce rôle, confie la prin­ci­pale in­té­res­sée.

L’au­teure de Fri­da, c’est moi, qui pu­blie d’ailleurs la suite cet au­tomne, est aus­si co­mé­dienne. La thé­ma­tique de cette an­née, Pour le plai­sir de lire haut et fort, al­lait donc de soi. «Je passe ma vie à m’adres­ser aux gens, à par­ler à voix haute, lance-t-elle d’en­trée de jeu. Et j’aime la lec­ture de­puis long­temps, j’aime le contact hu­main, j’ai les en­fants avec qui j’ai un bon lien.»

Et la lec­ture peut par­fois à me­ner à de belles dé­cou­vertes. «On ne sait pas où un livre peut nous me­ner, les livres font voya­ger et sont un ré­con­fort. Les livres élèvent l’âme.»

Et lire haut et fort, lire avec un pa­rent ou un proche, est tou­jours agréable, rap­pelle-t-elle. «À tout âge, la lec­ture, lire, par­ta­ger, c’est pré­cieux. À tous les âges, on aime se faire ra­con­ter des his­toires. Il n’y a rien de tel qu’un pa­rent avant de se cou­cher qui ra­conte une his­toire, c’est apai­sant, ça fait tra­vailler l’ima­gi­naire et faire de beaux rêves.» C’est aus­si une belle oc­ca­sion de créer des sou­ve­nirs, pour­suit la porte-pa­role.

Elle cite d’ailleurs l’au­teur Mi­chel Trem­blay. «Qui n’a pas ra­con­té une his­toire à sa grand­mère à l’âge de 9 ans, ne connaît rien au bonheur. Cette phrase écrite par notre grand au­teur Mi­chel Trem­blay parle du plai­sir des mots, de la joie éprou­vée à avoir une bonne his­toire à ra­con­ter, du par­tage que ce­la crée et de la com­pli­ci­té entre

un adulte et un en­fant lors­qu’ils se re­joignent par l’ima­gi­naire. On se rap­proche ain­si du bonheur», dé­crit-elle. Un plai­sir à por­tée de tous, in­siste Sophie Fau­cher.

« Il n’y a rien de tel qu’un pa­rent avant de se cou­cher qui ra­conte une his­toire, c’est apai­sant, ça fait tra­vailler l’ima­gi­naire» Sophie Fau­cher

DES AC­TI­VI­TÉS À GA­TI­NEAU

Au Qué­bec, mais aus­si dans la ré­gion, dif­fé­rentes ac­ti­vi­tés se dé­rou­le­ront pen­dant quelques jours. Le 3 oc­tobre, l’illus­tra­teur Guillaume Per­reault se­ra à l’école Saint-Ré­demp­teur.

Le 5 oc­tobre, la ro­man­cière Ka­tia Can­cia­na ira pour sa part à la ren­contre de lec­teurs de troi­sième an­née du pri­maire à deux re­prises en ma­ti­née, à la bi­blio­thèque Guy-Sanche.

La même jour­née, l’au­teure An­drée Poulin ira à la ren­contre d’élèves de l’école des Tour­ne­sols.

Par ailleurs, il est aus­si pos­sible de par­ti­ci­per au jeu-concours «Coup de foudre» et «En­ga­gez­vous» sur li­sa­vec­moi.com, dès main­te­nant.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.