HULL – CHELSEA / PLA­TEAU DE HULL – AYL­MER / AYL­MER Pour le plai­sir de s’im­pli­quer

La Revue - - SPORTS - PAS­CAL LAPLANTE pas­cal.laplante@tc.tc

J'ai fait beau­coup de porte-à-porte. Ça m'a beau­coup ai­dé. Le pro­gramme concret et po­si­tif pour le dis­trict de Hull-Wright. J'ai beau­coup tra­vaillé en vio­lence faite aux femmes. Il n'y a pas de co­mi­té femmes sur Ga­ti­neau, mais j'ai­me­rais avoir un re­gard sur l'ana­lyse dif­fé­ren­ciée des sexes dans dif­fé­rents dos­siers. Je ne ré­pon­drais pas à ça.

La bourse De­lorme-Trem­blay lui a été re­mise pour son bé­né­vo­lat au sein du pro­gramme des jeunes bé­né­voles du CISSS de l’Ou­taouais. Il a su im­pres­sion­ner tant les ani­ma­teurs que les co­or­don­na­teurs du pro­gramme pour son dé­voue­ment au cours de l’été, mais aus­si au cours des der­nières an­nées.

Le jeune de 16 ans n’en est pas à sa pre­mière ex­pé­rience comme bé­né­vole dans un CHSLD. Au centre Re­nais­sance, il a pas­sé quatre été avec les aî­nés pour or­ga­ni­ser des jeux, des exer­cices pour le plai­sir des per­sonnes âgées sur place.

«C’est juste le fun, je ne peux pas vrai­ment dé­crire com­ment je me sens, mais quelque chose me tire à chaque an­née. Les per­sonnes m’aiment bien et je re­viens à chaque an­née pour par­ti­ci­per».

Le jeune homme a im­pres­sion­né de par sa ma­tu­ri­té et son ex­pé­rience au­près des ré­si­dents. Il était là pour les bonnes rai­sons, soit être sur place pour ap­por­ter du so­leil aux per­sonnes en centre de longue du­rée.

«Il nous a im­pres­sion­né par son ai­sance à se faire ap­pré­cier. Tout au long de l’été, il a su par­ta­ger ses ex­pé­riences et les mettre à pro­fit dans les ac­ti­vi­tés. Lorsque ve­nait le temps de prendre des ini­tia­tives, nous avons tou­jours pu se fier à son ju­ge­ment», in­dique le co­or­don­na­teur du pro­gramme, Olivier Fra­dette-Roy.

L’Ayl­me­rois in­dique ai­mer faire du bé­né­vo­lat et croit qu’il se­ra im­pli­qué dans dif­fé­rentes causes au fil des an­nées: «Je vais faire du bé­né­vo­lat en­core, c’est cer­tain. J’aime ça. Puis j’ai créé des liens avec cer­taines per­sonnes, d’autres, j’es­saie d’en créer alors…»

Liam n’est pas trop at­ti­ré par le do­maine de la san­té, mais constate qu’il aime don­ner de son temps pour les gens: «Je ne pense vrai­ment pas faire ça comme car­rière, mais j’aime ai­der. «

SOR­TIR DE L’OR­DI­NAIRE

La bourse a été re­mise des mains de Richard De­lorme, le fils de la dame ho­no­rée par le prix re­mis an­nuel­le­ment au bé­né­vole le plus dé­voué.

Cette per­sonne a aus­si été long­temps im­pli­quée dans le re­cru­te­ment de jeunes, soit 22 ans, pour le pro­gramme. Il se dé­fi­nit d’ailleurs comme le «plus vieux des jeunes bé­né­voles», à la blague.

«Les jeunes qui par­ti­cipent à ce pro­gramme sont comme une goutte de bon­heur dans la vie des ré­si­dents qu’ils rencontrent. Ces gens-là vont se sou­ve­nir de vous toute leur vie», a-t-il in­di­qué aux jeunes présents lors de la re­mise des hon­neurs, or­ga­ni­sée au centre de ré­adap­ta­tion la ResSource de Ga­ti­neau.

Cé­dric Tes­sier Dis­trict Hull-Wright Conseiller mu­ni­ci­pal Ac­tion Ga­ti­neau

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.