HULL – CHELSEA / PLA­TEAU DE HULL – AYL­MER / AYL­MER Le hip-hop au ser­vice du Dé­pan­neur Syl­vestre

La Revue - - SPORTS - MA­RIE PIER LÉ­CUYER mle­cuyer@lexis­me­dia.ca

Et le tout s’ar­ti­cule bien avec la mis­sion de l’en­droit, qui se veut un lieu sans ju­ge­ment. « Le hip- hop est par­fois ju­gé, rap­pelle Mme Prud’homme. On a une chance de mon­ter que c’est autre chose que des his­toires de gangs de rue.»

Quelques ar­tistes pren­dront la scène bé­né­vo­le­ment lors de l’évé­ne­ment in­ti­tu­lé Tous pour le dep. D’abord, l’ar­tiste Mont­réa­lais Mon­mon vien­dra pré­sen­ter les chan­sons de son plus récent mi­ni-al­bum (EP), in­ti­tu­lé 2030 Cham­bly, dont la sor­tie est prévue plus tard en fé­vrier.

Ce se­ra aus­si l’oc­ca­sion de voir en per­for­mance le chan­teur reg­gae Kap10 ThierMonde, le rap­peur de l’Ou­taouais V2iz ain­si que Psy­kho XIII.

Des in­vi­tés sur­prises pour­raient s’ajou­ter. Un «mi­cro ou­vert» de­vrait clô­tu­rer la soi­rée.

UN LIEU DE MI­RACLE

Bé­né­vole de­puis plus de deux ans au Dé­pan­neur Syl­vestre, Fan­ny La­chambre, es­time que le spec­tacle qui au­ra lieu le 10 fé­vrier frappe en plein coeur de ce que veut pro­mou­voir l’or­ga­ni­sa­tion.

« C’est vrai­ment l’in­clu­sion so­ciale, la so­li­da­ri­té, le mieux- vivre en­semble en com­mu­nau­té et que cha­cun ait sa place, rap­pelle-t- elle. C’est d’of­frir un lieu où les gens se sentent bien avec les autres peu im­porte leur condi­tion so­ciale, éco­no­mique, qu’ils soient fra­gi­li­sés ou non.»

Il faut rap­pe­ler que l’en­droit existe dé­sor­mais de­puis presque seize ans. Et conti­nue à réus­sir à fonc­tion­ner grâce à l’im­pli­ca­tion bé­né­vole, à l’au­to­fi­nan­ce­ment et à la « bonne vo­lon­té ci­toyenne.»

«Ça fonc­tionne vrai­ment bien, c’est comme un lieu de mi­racle», pour­suit Mme La­chambre.

Ajoute de nou­veaux vi­sages comme ce­lui de Deb­bie Prud’homme à l’équipe ne peut que conti­nuer à ai­der le Dé­pan­neur Syl­vestre à pour­suivre sa mis­sion. «Le but est d’ame­ner de nou­veaux vi­sages, une nou­velle dy­na­mique», note Fan­ny La­chambre.

Les ac­ti­vi­tés au Dé­pan­neur Syl­vestre, tout comme les re­pas, sont à contri­bu­tion vo­lon­taire. «Quand on ouvre la porte à l’être hu­main en de­man­dant rien en par­ti­cu­lier, en l’ac­cueillant, de lui-même il trouve une place à of­frir, quelque chose, et vou­loir en­ri­chir de lui-même», croit-elle.

Au fil des an­nées, l’or­ga­ni­sa­tion a ser­vi plus de 20 000 re­pas va­riés.

(Pho­to La Re­vue – Ma­rie Pier Lé­cuyer)

Deb­bie Prud’homme, à gauche et Fan­ny La­chambre, au centre, croient que le spec­tacle pour­rait ame­ner de nou­veaux vi­sages au Dé­pan­neur Syl­vestre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.