Le Prix lit­té­raire des Ados (À nous la voix!)

La Revue - - COMMUNAUTAIRE - PLAMERDY GASOLE Po­ly­va­lente Le Car­re­four

«La lec­ture est à l’es­prit ce que l’exer­cice est au corps » , dit Jo­seph Ad­di­son.

Quoi de mieux que de faire son choix et don­ner son opi­nion sur­tout si la chose vous concerne! Les prix de la lit­té­ra­ture jeu­nesse ont tou­jours été at­tri­bués par un ju­ry com­po­sé d’adultes alors que ces livres sont des­ti­nés aux ado­les­cents. Qu’en est-il de notre avis ? Jus­qu’à pré­sent, per­sonne n’a pen­sé à nous don­ner la pa­role.

Ce­pen­dant, Syl­vie Ville­neuve, une bi­blio­thé­caire dé­vouée, a eu la brillante idée de fon­der un prix lit­té­raire. C’est main­te­nant réa­li­té où un ju­ry est consti­tué de vingt- cinq élèves pas­sion­nés de lec­ture de l’école po­ly­va­lente Le Car­re­four. Ces der­niers ont eu six livres à lire pour le se­con­daire 1 et 2 tan­dis que ceux de 3, 4 et 5 en ont lu cinq.

Ne pou­vant seule mettre en exé­cu­tion son ho­no­rable pro­jet, Mme Ville­neuve a fait ap­pel à l’ex- ch­ro­ni­queuse cultu­relle de Ra­dio- Ca­na­da Ot­ta­wa- Ga­ti­neau, Anne Mi­chaud ain­si qu’à l’ex-ani­ma­teur de Ra­dioCa­na­da Ot­ta­wa- Ga­ti­neau, Carl Bernier. Puisque ce fut elle qui choi­sit la ma­jo­ri­té des livres lus par le ju­ry, c’est donc Mme Mi­chaud que je ren­contre dans cette en­tre­vue.

Pour­quoi avez- vous d’em­bar­quer dans ce pro­jet ? ac­cep­té

J’ai ac­cep­té d’em­bar­quer dans ce pro­jet, car j’adore la lit­té­ra­ture jeu­nesse et mon sou­hait est que cha­cun trouve son type de livre puisque je pense que les per­sonnes qui s’af­firment non­lec­teurs n’ont pas juste en­core trou­vé le bon livre.

Quel est votre rôle dans cette or­ga­ni­sa­tion ?

Mon rôle a été de choi­sir les livres de dif­fé­rents genres de der­nières édi­tions, d’édi­teurs et d’au­teurs ca­na­diens qui ne sont pas né­ces­sai­re­ment connus parce que l’un de nos buts est de faire dé­cou­vrir aux jeunes des nou­velles oeuvres qui pour­raient leur plaire et les culti­ver.

Quelles sont vos at­tentes pour les an­nées fu­tures ?

Nous ai­me­rions beau­coup que les élèves des autres écoles nous re­joignent dans cette en­tre­prise. Qui sait? Peut-être de­vien­drait-il un prix ré­gio­nal, même plus. D’ailleurs, plus on est nom­breux, plus on s’amuse et plus le choix est re­pré­sen­ta­tif de la po­pu­la­tion.

Pour conclure, Mme Mi­chaud a te­nu à re­mer­cier ses co­équi­piers, entre autres la bi­blio­thé­caire Syl­vie Ville­neuve à qui est ve­nue cette idée de gé­nie et M. Bernier. Ce­lui- ci s’est oc­cu­pé de do­cu­men­ter les mo­ments les plus im­por­tants lors de nos ren­contres no­tam­ment le jour de l’an­nonce des livres ga­gnants ain­si qu’au sa­lon du livre qui a bien vou­lu s’im­pli­quer dans ce pro­jet.

Pour plus d’in­fos, veuillez vi­si­ter la page du sa­lon du livre sur http:// slo. qc. ca/ prix-lit­te­raire-des-ados/

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.