Les Am­bas­sa­deurs sauvent l’hon­neur

La Revue - - SPORTS - AN­TO­NY DA SIL­VA-CASIMIRO ada­sil­va­ca­si­mi­ro@lexis­me­dia.ca

Seule équipe de la ré­gion à dis­pu­ter une fi­nale de la 41e Coupe Dodge, les Am­bas­sa­deurs de Ga­ti­neau ont ru­gi comme des lions pour sou­le­ver le Saint-Graal du ho­ckey qué­bé­cois.

Le cham­pion­nat pro­vin­cial pré­sen­té en Ou­taouais de­puis mer­cre­di, on au­rait pu voir les clubs lo­caux être écar­tés des grands hon­neurs. Mais les Am­bas­sa­deurs se sont as­su­rés de faire briller sa ré­gion.

Avec cinq buts sans ré­plique en pre­mière pé­riode, la troupe ban­tam AA di­ri­gée par Ma­rio Pa­che­co a fon­cé tout droit vers une vic­toire sans équi­voque de 7 à 1 face au Hus­ky de Lot­bi­nière, di­manche après-mi­di au Spor­tium de Val-des-Monts.

Clas­sés au 5e rang au Qué­bec avant le tour­noi, les Am­bas­sa­deurs n’avaient même pas fi­ni au pre­mier rang au clas­se­ment dans leur ligue qui ne com­prend que trois équipes. Sur les quatre tour­nois aux­quels ils ont pris part, trois fois ils ont bais­sé pa­villon lors du match ul­time, soit à Sher­brooke, Be­loeil et à Ga­ti­neau dans le cadre du tour­noi Royal-Bras­sard.

Mal­gré tous ses re­vers, Ma­rio Pa­che­co ne chan­ge­rait ça pour rien au monde. «Ça, c’est de l’ex­pé­rience. On n’a pas à être gê­né d’avoir per­du trois fi­nales. On est sor­ti forts en sé­ries. Je pou­vais le voir sur leur vi­sage, ils ne vou­laient plus en perdre une. Avant la fi­nale, ils étaient re­laxes, mais concen­trés. Tu pou­vais le voir dans leurs yeux.»

Deux autres équipes ont pas­sé bien près de re­joindre les Am­bas­sa­deurs en fi­nale. Les Voi­sins de Pa­pi­neau pee-wee AA et les Mus­tangs de Ma­ni­wa­ki pee-wee BB ont ré­col­té le bronze. La veille en soi­rée, neuf autres clubs avaient su­bi l’éli­mi­na­tion en quart-de-fi­nale, por­tant ain­si à 12 le nombre de for­ma­tions ou­taouaises dans le top-8 sur les vingt qua­li­fiées pour le tour­noi du Saint-Graal du ho­ckey mi­neur au Qué­bec.

UN SUC­CÈS RE­TEN­TIS­SANT DE A À Z

De Ma­ni­wa­ki à Saint-An­dré-Avel­lin en pas­sant par les nom­breux aré­nas du ter­ri­toire ga­ti­nois, de dire que le ho­ckey a vi­bré pen­dant cinq jours par­tout dans la ré­gion se­rait un eu­phé­misme.

Le vo­let mas­cu­lin de la Coupe Dodge a été un suc­cès, dit- on. Des gra­dins rem­plis à tel point que les spec­ta­teurs s’as­soyaient dans les marches, s’im­pro­vi­sant un siège le temps de la par­tie pour en­cou­ra­ger fis­ton. Jus­qu’à 30 000 per­sonnes au­raient pas­sé les tour­ni­quets. C’est sans ou­blier les re­tom­bées éco­no­miques pour les com­mer­çants.

«Les jeunes ont joué de­vant beau­coup de spec­ta­teurs, des fois dans des aré­nas rem­plis. C’est une ex­pé­rience in­ou­bliable. Ils vont s’en sou­ve­nir toute leur vie d’avoir joué à la Coupe Dodge. Tu ne peux pas avoir mieux que ça. C’est un bon­bon. C’est leur mi­ni-Coupe Stan­ley pour eux», a ajou­té Pierre Mon­treuil, pré­sident de Ho­ckey Ou­taouais.

LA COUPE DODGE DILUÉE

Ho­ckey Qué­bec pro­cé­de­ra à par­tir de 2020 à une nou­velle for­mule pour la Coupe Dodge. Le tour­noi pro­vin­cial de fin de sai­son se­ra di­vi­sé en trois seg­ments en avril.

D’abord, les équipes AAA et AAA-Re­lève se don­ne­ront ren­dez-vous. La se­maine sui­vante, ce se­ra place aux ho­ckeyeuses pour conclure avec les for­ma­tions AA et BB. La rai­son de ce chan­ge­ment? Une ques­tion d’hé­ber­ge­ment, ex­plique-t-on.

«Cer­taines ré­gions ne peuvent pas re­ce­voir toute la quan­ti­té d’équipes. En di­mi­nuant la gros­seur de la Coupe Dodge, ça va ai­der les ré­gions à pou­voir re­ce­voir le tour­noi», a in­di­qué M. Mon­treuil. Se­lon un ca­len­drier dé­voi­lé par la fé­dé­ra­tion pro­vin­ciale, la Coupe Dodge de­vrait re­ve­nir en Ou­taouais pour 2026, 2034 et 2042, si rien ne change.

(Pho­to La Re­vue – An­to­ny Da Sil­va-Casimiro)

Les Am­bas­sa­deurs ont ra­flé les grands hon­neurs à la 41e Coupe Dodge.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.