L’ASRA veau de lait dis­pa­raî­tra en 2016

La Terre de chez nous - - LA UNE - JU­LIE MER­CIER

Le pro­gramme d’as­su­rance sta­bi­li­sa­tion des re­ve­nus agri­coles (ASRA) dans la pro­duc­tion de veaux de lait se­ra abo­li en 2016.

Le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la Fi­nan­cière agri­cole du Qué­bec (FADQ) a pris cette dé­ci­sion, le ven­dre­di 12 juin, sur re­com­man­da­tion de la di­rec­tion de l’or­ga­ni­sa­tion.

Il faut se rap­pe­ler qu’en fé­vrier der­nier, la FADQ an­non­çait d’im­por­tants chan­ge­ments au pro­gramme. Elle jus­ti­fiait ces me­sures par l’im­pos­si­bi­li­té de re­con­naître un in­té­rêt as­su­rable pour la ma­jo­ri­té des en­tre­prises adhé­rentes et d’éta­blir des coûts de pro­duc­tion trans­pa­rents et ob­jec­tifs. Elle confiait du même coup à un co­mi­té le man­dat d’éva­luer les condi­tions né­ces­saires afin de ra­me­ner le risque as­su­rable à la ferme.

Le sec­teur du veau de lait se ca­rac­té­rise par sa forte in­té­gra­tion. Ain­si, les deux prin­ci­paux joueurs de l’in­dus­trie, Éco­lait et Dé­li­max, in­tègrent toutes les étapes de la fi­lière, de la fa­bri­ca­tion d’ali­ments d’al­lai­te­ment à la trans­for­ma­tion. Ils se par­tagent plus de 90 % des vo­lumes abat­tus.

Pré­ma­tu­ré

Le 12 juin, le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la Fi­nan­cière a dé­ci­dé de mettre fin à l’ASRA veau de lait à comp­ter de l’an­née 2016. Cette dé­ci­sion sur­vient après plu­sieurs mois d’une dé­marche struc­tu­rée pen­dant les­quels l’im­pos­si­bi­li­té de dé­ter­mi­ner de fa­çon ob­jec­tive un coût de pro­duc­tion et un prix de vente a clai­re­ment été dé­mon­trée, ex­plique la FADQ. L’ab­sence de concur­rence et la forte concen­tra­tion des ac­ti­vi­tés du sec­teur ex­pliquent en par­tie cette si­tua­tion, pré­cise-t-elle. La FADQ compte ce­pen­dant ac­com­pa­gner fi­nan­ciè­re­ment les pro­duc­teurs vers d’autres formes de sou­tien, telles que les pro­grammes Agri.

« La Fi­nan­cière agri­cole se­ra à l’écoute de vos be­soins et vous four­ni­ra, no­tam­ment par son ré­seau de centres de ser­vices, un ap­pui per­son­na­li­sé, a dé­cla­ré Robert Kea­ting, pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral de l’or­ga­nisme. Nous vous contac­te­rons per­son­nel­le­ment afin d’éva­luer, avec cha­cun d’entre vous, les pos­si­bi­li­tés, tant en pro­tec­tion du re­ve­nu qu’en fi­nan­ce­ment. »

La Fé­dé­ra­tion des pro­duc­teurs de bo­vins du Qué­bec (FPBQ) a ten­té à plu­sieurs re­prises de faire re­por­ter cette dé­ci­sion. Elle s’est tou­te­fois bu­tée au re­fus de la Fi­nan­cière. Dans une lettre ache­mi­née le 10 juin au mi­nistre de l’Agri­cul­ture du Qué­bec, Pierre Pa­ra­dis, et au pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral de la FADQ, Robert Kea­ting, la Fé­dé­ra­tion a ex­pri­mé « sa vive déception face à la gou­ver­nance de la FADQ dans ce dos­sier, la­quelle agit trop ra­pi­de­ment ». La FPBQ au­rait plu­tôt sou­hai­té que la so­cié­té d’État puisse pro­po­ser des so­lu­tions pour conser­ver l’ad­mis­si­bi­li­té du veau de lait à l’ASRA.

L’or­ga­ni­sa­tion a d’ailleurs dé­po­sé un plan d’ac­tion afin de ra­me­ner l’as­su­ra­bi­li­té à la ferme. De plus, la FADQ pro­pose ac­tuel­le­ment deux chan­tiers sur l’ad­mis­si­bi­li­té du sec­teur aux pro­grammes Agri et à un pro­gramme de tran­si­tion.

Pour la Fé­dé­ra­tion, ces chan­tiers au­raient dû ter­mi­ner leurs tra­vaux avant de tran­cher sur l’ave­nir de l’ASRA veau de lait.

« Il nous ap­pa­raît pré­ma­tu­ré et im­pru­dent de prendre une telle dé­ci­sion et ain­si de ris­quer de créer une pa­nique dans ce sec­teur. Une telle dé­ci­sion au­ra pour consé­quence la fin de plu­sieurs di­zaines d’éle­vages, pro­prié­tés de fa­milles, et en­traî­ne­ra une perte d’em­plois non né­gli­geable dans la fi­lière qui en compte ac­tuel­le­ment 2 500 », a fait va­loir la FPBQ.

L’or­ga­ni­sa­tion consi­dère que l’ad­mis­si­bi­li­té aux pro­grammes Agri et de tran­si­tion s’avère es­sen­tielle au main­tien de la fi­lière veau de lait. Ces ou­tils doivent aus­si per­mettre de « main­te­nir l’in­dé­pen­dance des éle­veurs qui le sont et ac­com­pa­gner les pro­duc­teurs qui dé­si­rent ga­gner en in­dé­pen­dance ».

Au cours des pro­chaines se­maines, la Fé­dé­ra­tion par­ti­ra en tour­née d’information au­près des éle­veurs de veaux de lait. Le sec­teur compte en­vi­ron 150 en­tre­prises, dont une quin­zaine de fermes in­dé­pen­dantes.

Le 12 juin, le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la FADQ a dé­ci­dé de mettre fin à l’ASRA veau de lait à comp­ter de l’an­née 2016.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.