Du maïs sous les 200 $ la tonne?

La Terre de chez nous - - GRANDES CULTURES -

La hausse du prix du maïs de­puis avril fai­sait sou­rire les pro­duc­teurs du Qué­bec, mais voi­là que la ten­dance s’in­verse : les prix plongent. À Chi­ca­go, la baisse se pour­suit, at­tei­gnant 3,50 $ US le bois­seau (178 $ CA/t).

Cette di­mi­nu­tion fait suite aux ré­sul­tats dé­voi­lés par l’USDA, qui éva­lue que nos voi­sins du Sud ont se­mé 94 mil­lions d’acres de maïs, soit 7 % de plus que l’an der­nier. C’est la 3e plus grande su­per­fi­cie en­se­men­cée en maïs de­puis 1944. Les stocks, qui ont aug­men­té de 6 % par rap­port à l’an der­nier, contri­buent aus­si à la baisse des prix.

En­core beau­coup de maïs à écou­ler

Les pro­duc­teurs qué­bé­cois qui ont ven­du des vo­lumes de maïs le mois der­nier ont peut-être bé­né­fi­cié de la meilleure fe­nêtre de com­mer­cia­li­sa­tion de l’an­née. « Ceux qui ont ven­du du maïs au dé­but juin à 240 $/t ont fait un bon coup, car je ne se­rais pas sur­pris de le voir des­cendre sous les 200 $/t. En vé­ri­té, il reste en­core pas mal de maïs à écou­ler sur le mar­ché et de bons vo­lumes de blé sont en­trés au Qué­bec. Ces der­niers com­pé­ti­tionnent le maïs pour l’ali­men­ta­tion ani­male. Si les condi­tions conti­nuent d’être fa­vo­rables aux ren­de­ments, il pour­rait y avoir beau­coup de concur­rence dans les grains dans les pro­chains mois, ce qui en­traî­ne­ra des prix bas », ana­lyse M. Ha­mel.

Ga­briel Jou­bert-Sé­guin, stra­tège de mar­ché chez RJO’Brien et As­so­ciés, es­time que la baisse des prix à Chi­ca­go se­ra, au Qué­bec, en par­tie at­té­nuée par le taux de change du dol­lar ca­na­dien. Néan­moins, il es­time que le prix du maïs en sol qué­bé­cois se­ra sous pres­sion, c’est-à-dire en di­mi­nu­tion, dans les pro­chaines se­maines, voire les pro­chains mois.

Au Ca­na­da, les se­mis de maïs-grain sont en hausse de 1,7 % par rap­port à 2015, pour un to­tal de 3,3 mil­lions d’acres. Sta­tis­tique Ca­na­da es­time que 889 600 acres ont été en­se­men­cées en maïs-grain au Qué­bec, une lé­gère baisse de 1,4 % par rap­port à l’an­née pré­cé­dente. Les se­mences gé­né­ti­que­ment mo­di­fiées ont été uti­li­sées dans 86 % des cas.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.