COM­MENT LE FEU BAC­TÉ­RIEN SE PRO­PAGE :

La Terre de chez nous - - GRANDES CULTURES -

LES ORAGES Le vent et la grêle causent des cas­sures sur les branches par les­quelles entre le feu bac­té­rien. La pluie dé­verse la ma­la­die sur les autres branches et même sur les autres arbres, si le vent pro­jette les gout­te­lettes conta­mi­nées. LES POL­LI­NI­SA­TEURS À la flo­rai­son, les pol­li­ni­sa­teurs se posent sur des branches ou des fleurs conta­mi­nées et peuvent trans­por­ter la ma­la­die sur 5 km. LES ER­REURS HU­MAINES Lors de l’ar­ra­chage de branches, le simple frô­le­ment d’une branche a einte sur une branche saine peut contri­buer à transme re la bac­té­rie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.